Évangile selon Luc

Chapitre 1


L'intention de l'Évangéliste

1-Puisque beaucoup ont entrepris de composer un récit des événements accomplis parmi nous,
2-d'après ce que nous ont transmis ceux qui furent dès le début témoins oculaires et qui sont devenus serviteurs de la parole,
3-il m'a paru bon, à moi aussi, après m'être soigneusement informé de tout à partir des origines, d'en écrire pour toi un récit ordonné, très honorable Théophile,
4-afin que tu puisses constater la solidité des enseignements que tu as reçus.


Annonce de la naissance de Jean le Baptiste

5-Il y avait au temps d'Hérode, roi de Judée, un prêtre nommé Zacharie, de la classe d'Abia; sa femme appartenait à la descendance d'Aaron et s'appelait Elisabeth.
6-Tous deux étaient justes devant Dieu et ils suivaient tous les commandements et observances du Seigneur d'une manière irréprochable.
7-Mais ils n'avaient pas d'enfant parce qu'Elisabeth était stérile et ils étaient tous deux avancés en âge.
8-Vint pour Zacharie le temps d'officier devant Dieu selon le tour de sa classe;
9-suivant la coutume du sacerdoce, il fut désigné par le sort pour offrir l'encens à l'intérieur du sanctuaire du Seigneur.
10-Toute la multitude du peuple était en prière au-dehors à l'heure de l'offrande de l'encens.
11-Alors lui apparut un ange du Seigneur, debout à droite de l'autel de l'encens.
12-A sa vue, Zacharie fut troublé et la crainte s'abattit sur lui.
13-Mais l'ange lui dit: "Sois sans crainte, Zacharie, car ta prière a été exaucée. Ta femme Elisabeth t'enfantera un fils et tu lui donneras le nom de Jean.
14-Tu en auras joie et allégresse et beaucoup se réjouiront de sa naissance.
15-Car il sera grand devant le Seigneur; il ne boira ni vin ni boisson fermentée et il sera rempli de l'Esprit Saint dès le sein de sa mère.
16-Il ramènera beaucoup de fils d'Israël au Seigneur leur Dieu;
17-et il marchera par devant sous le regard de Dieu, avec l'esprit et la puissance d'Elie, pour ramener le coeur des pères vers leurs enfants et conduire les rebelles à penser comme les justes, afin de former pour le Seigneur un peuple préparé."
18-Zacharie dit à l'ange : "A quoi le saurais-je ? Car je suis un vieillard et ma femme est avancée en âge."
19-L'ange lui répondit : "Je suis Gabriel qui me tiens devant Dieu. J'ai été envoyé pour te parler et pour t'annoncer cette bonne nouvelle.
20-Eh bien, tu vas être réduit au silence et tu ne pourras plus parler jusqu'au jour où cela se réalisera, parce que tu n'as pas cru à mes paroles qui s'accompliront en leur temps."
21-Le peuple attendait Zacharie et s'étonnait qu'il s'attardât dans le sanctuaire.
22-Quand il sortit, il ne pouvait leur parler et ils comprirent qu'il avait eu une vision dans le sanctuaire; il leur faisait des signes et demeurait muet.
23-Quand prit fin son temps de service, il repartit chez lui.
24-Après quoi Elisabeth, sa femme, devint enceinte: cinq mois durant elle s'en cacha; elle se disait :
25-"Voilà ce qu'a fait pour moi le Seigneur au temps où il a jeté les yeux sur moi pour mettre fin à ce qui faisait ma honte devant les hommes."

Annonce de la naissance de Jésus

26-Le sixième mois, l'ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée du nom de Nazareth,
27-à une jeune fille accordée en mariage à un homme nommé Joseph, de la famille de David; cette jeune fille s'appelait Marie.
28-L'ange entra auprès d'elle et lui dit: "Sois joyeuse, toi qui as la faveur de Dieu, le Seigneur est avec toi."
29-A ces mots, elle fut très troublée, et elle se demandait ce que pouvait signifier cette salutation.
30-L'ange lui dit: "Sois sans crainte, Marie, car tu as trouvé grâce auprès de Dieu.
31-Voici que tu vas être enceinte, tu enfanteras un fils et tu lui donneras le nom de Jésus.
32-Il sera grand et sera appelé fils du Très Haut. Le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David son père;
33-il régnera pour toujours sur la famille de Jacob, et son règne n'aura pas de fin."
34-Marie dit à l'ange: "Comment cela se fera-t-il puisque je suis vierge?"
35-L'ange lui répondit: "L'Esprit Saint viendra sur toi et la puissance du Très Haut te couvrira de son ombre: c'est pourquoi celui qui va naître sera saint et sera appelé Fils de Dieu.
36-Et voici qu'Elisabeth, ta parente, est elle aussi enceinte d'un fils dans sa vieillesse et elle en est à son sixième mois, elle qu'on appelait la stérile,
37-car rien n'est impossible à Dieu."
38-Marie dit alors: "Je suis la servante du Seigneur. Que tout se passe pour moi comme tu l'as dit!" Et l'ange la quitta.

Marie rend visite à Elisabeth

39-En ce temps-là, Marie partit en hâte pour se rendre dans le haut pays, dans une ville de Juda.
40-Elle entra dans la maison de Zacharie et salua Elisabeth.
41-Or, lorsque Elisabeth entendit la salutation de Marie, l'enfant bondit dans son sein et Elisabeth fut remplie de l'Esprit Saint.
42-Elle poussa un grand cri et dit: "Tu es bénie plus que toutes les femmes, béni aussi est le fruit de ton sein!
43-Comment m'est-il donné que vienne à moi la mère de mon Seigneur?
44-car lorsque ta salutation a retenti à mes oreilles, voici que l'enfant a bondi d'allégresse en mon sein.
45-Bienheureuse celle qui a cru: ce qui lui a été dit de la part du Seigneur s'accomplira!"
46-Alors Marie dit:

"Mon âme exalte le Seigneur
47-et mon esprit s'est rempli d'allégresse à cause de Dieu, mon Sauveur,
48-parce qu'il a porté son regard sur son humble servante. Oui, désormais, toutes les générations me proclameront bienheureuse,
49-parce que le Tout Puissant a fait pour moi de grandes choses: saint est son Nom.
50-Sa bonté s'étend de générations en générations sur ceux qui le craignent.
51-Il est intervenu de toute la force de son bras: il a dispersé les hommes à la pensée orgueilleuse;
52-il a jeté les puissants à bas de leurs trônes et il a élevé les humbles;
53-les affamés, il les a comblés de biens et les riches, il les a renvoyés les mains vides.
54-Il est venu en aide à Israël son serviteur en souvenir de sa bonté,
55-comme il l'avait dit à nos pères, en faveur d'Abraham et de sa descendance pour toujours."

56-Marie demeura avec Elisabeth environ trois mois, puis elle retourna chez elle.

Naissance de Jean le Baptiste

57-Pour Elisabeth, arriva le temps où elle devait accoucher et elle mit au monde un fils.
58-Ses voisins et ses parents apprirent que le Seigneur l'avait comblée de sa bonté et ils se réjouissaient avec elle.
59-Or, le huitième jour, ils vinrent pour la circoncision de l'enfant et ils voulaient l'appeler comme son père, Zacharie.
60-Alors sa mère prit la parole: "Non, dit-elle, il s'appellera Jean."
61-Ils lui dirent: "Il n'y a personne dans ta parenté qui porte ce nom."
62-Et ils faisaient des signes au père pour savoir comment il voulait qu'on l'appelle.
63-Il demanda une tablette et écrivit ces mots: "Son nom est Jean"; et tous furent étonnés.
64-A l'instant sa bouche et sa langue furent libérées et il parlait, bénissant Dieu.
65-Alors la crainte s'empara de tous ceux qui habitaient alentour; et dans le haut pays de Judée tout entier on parlait de ces événements.
66-Tous ceux qui les apprirent les retinrent dans leur coeur; ils se disaient: "Que sera donc cet enfant?" Et vraiment la main du Seigneur était avec lui.

Psaume prophétique de Zacharie

67-Zacharie, son père, fut rempli de l'Esprit Saint et il prophétisa en ces termes:

68-Béni soit le Seigneur, le Dieu d'Israël, parce qu'il a visité son peuple, accompli sa libération,
69-et nous a suscité une force de salut dans la famille de David, son serviteur.
70-C'est ce qu'il avait annoncé par la bouche de ses saints prophètes d'autrefois;
71-un salut qui nous libère de nos ennemis et des mains de tous ceux qui nous haïssent.
72-Il a montré sa bonté envers nos pères et s'est rappelé son alliance sainte,
73-le serment qu'il a fait à Abraham notre père: il nous accorderait
74-après nous avoir arrachés aux mains des ennemis, de lui rendre sans crainte notre culte
75-dans la piété et la justice sous son regard, tout au long de nos jours.
76-Et toi, petit enfant, tu seras appelé prophète du Très Haut, car tu marcheras par devant sous le regard du Seigneur, pour préparer ses routes,
77-pour donner à son peuple la connaissance du salut par le pardon des péchés.
78-C'est l'effet de la bonté profonde de notre Dieu: grâce à elle nous a visités l'astre levant venu d'en haut.
79-Il est apparu à ceux qui se trouvent dans les ténèbres et l'ombre de la mort, afin de guider nos pas sur la route de la paix."

La jeunesse de Jean le Baptiste

80-Quant à l'enfant, il grandissait et son esprit se fortifiait; et il fut dans les déserts jusqu'au jour de sa manifestation à Israël.

Chapitre 2

Naissance de Jésus

1-Or, en ce temps-là, parut un décret de César Auguste pour faire recenser le monde entier.
2-Ce premier recensement eut lieu à l'époque où Quirinius était gouverneur de Syrie.

3-Tous allaient se faire recenser, chacun dans sa propre ville;
4-Joseph aussi monta de la ville de Nazareth en Galilée à la ville de David qui s'appelle Bethléem en Judée, parce qu'il était de la famille et de la descendance de David,
5-pour se faire recenser avec Marie son épouse, qui était enceinte.
6-Or, pendant qu'ils étaient là, le jour où elle devait accoucher arriva;
7-elle accoucha de son fils premier-né, l'emmaillota et le déposa dans une mangeoire, parce qu'il n'y avait pas de place pour eux dans la salle d'hôtes.

Les anges et les bergers

8-Il y avait dans le même pays des bergers qui vivaient aux champs et montaient la garde pendant la nuit auprès de leur troupeau.
9-Un ange du Seigneur se présenta devant eux, la gloire du Seigneur les enveloppa de lumière et ils furent saisis d'une grande crainte.
10-L'ange leur dit: "Soyez sans crainte, car voici, je viens vous annoncer une bonne nouvelle, qui sera une grande joie pour tout le peuple:
11-Il vous est né aujourd'hui, dans la ville de David, un Sauveur qui est le Christ Seigneur;
12-et voici le signe qui vous est donné: vous trouverez un nouveau-né emmailloté et couché dans une mangeoire."
13-Tout à coup il y eut avec l'ange l'armée céleste en masse qui chantait les louanges de Dieu et disait:
14-"Gloire à Dieu au plus haut des cieux et sur la terre paix pour les hommes, ses bien-aimés."

15-Or, quand les anges les eurent quittés pour le ciel, les bergers se dirent entre eux : "Allons donc jusqu'à Bethléem et voyons ce qui est arrivé, ce que le Seigneur nous a fait connaître."
16-Ils y allèrent en hâte et trouvèrent Marie, Joseph et le nouveau-né couché dans la mangeoire.
17-Après avoir vu, ils firent connaître ce qui leur avait été dit au sujet de cet enfant.
18-Et tous ceux qui les entendirent furent étonnés de ce que leur disaient les bergers.
19-Quant à Marie, elle retenait tous ces événements en en cherchant le sens.
20-Puis les bergers s'en retournèrent, chantant la gloire et les louanges de Dieu pour tout ce qu'ils avaient entendu et vu, en accord avec ce qui leur avait été annoncé.
21-Huit jours plus tard, quand vint le moment de circoncire l'enfant, on l'appela du nom de Jésus, comme l'ange l'avait appelé avant sa conception.

La présentation de Jésus au Temple

22-Puis quand vint le jour où, suivant la loi de Moïse, ils devaient être purifiés, ils l'amenèrent à Jérusalem pour le présenter au Seigneur,
23--ainsi qu'il est écrit dans la loi du Seigneur : Tout garçon premier-né sera consacré au Seigneur--
24-et pour offrir en sacrifice, suivant ce qui est dit dans la loi du Seigneur, un couple de tourterelles ou deux petits pigeons.

Syméon et l'enfant Jésus

25-Or, il y avait à Jérusalem un homme du nom de Syméon. Cet homme était juste et pieux, il attendait la consolation d'Israël et l'Esprit Saint était sur lui.
26-Il lui avait été révélé par l'Esprit Saint qu'il ne verrait pas la mort avant d'avoir vu le Christ du Seigneur.
27-Il vint alors au Temple poussé par l'Esprit : et quand les parents de l'enfant Jésus l'amenèrent pour faire ce que la Loi prescrivait à son sujet,
28-il le prit dans ses bras et il bénit Dieu en ces termes :
29-" Maintenant, Maître, c'est en paix, comme tu l'as dit, que tu renvoies ton serviteur.
30-Car mes yeux ont vu ton salut,
31-que tu as préparé face à tous les peuples :
32-lumière pour la révélation aux païens et gloire d'Israël ton peuple. "

33-Le père et la mère de l'enfant étaient étonnés de ce qu'on disait de lui.
34-Syméon les bénit et dit à Marie sa mère : " Il est là pour la chute ou le relèvement de beaucoup en Israël et pour être un signe contesté.
35-Toi-même un glaive te transpercera l'âme. Ainsi seront dévoilés les débats de bien des coeurs. "

Anne et l'enfant Jésus

36-Il y avait aussi une prophétesse, Anne, fille de Phanuel, de la tribu d'Aser. Elle était fort avancée en âge : après avoir vécu sept ans avec son mari,
37-elle était restée veuve et avait atteint l'âge de quatre-vingt-quatre ans. Elle ne s'écartait pas du Temple, participant au culte nuit et jour par des jeûnes et des prières.
38-Survenant au même moment, elle se mit à célébrer Dieu et à parler de l'enfant à tous ceux qui attendaient la libération de Jérusalem.

Retour à Nazareth ; la jeunesse de Jésus

39-Lorsqu'ils eurent accompli tout ce que prescrivait la loi du Seigneur, ils retournèrent en Galilée, dans leur ville de Nazareth.
40-Quant à l'enfant, il grandissait et se fortifiait, tout rempli de sagesse, et la faveur de Dieu était sur lui.

Jésus adolescent dans le Temple

41-Ses parents allaient chaque année à Jérusalem pour la fête de la Pâque.
42-Quand il eut douze ans, comme ils y étaient montés suivant la coutume de la fête,
43-et qu'à la fin des jours de fête ils s'en retournaient, le jeune Jésus resta à Jérusalem sans que ses parents s'en aperçoivent.
44-Pensant qu'il était avec leurs compagnons de route, ils firent une journée de chemin avant de le chercher parmi leurs parents et connaissances.
45-Ne l'ayant pas trouvé, ils retournèrent à Jérusalem en le cherchant.
46-C'est au bout de trois jours qu'ils le retrouvèrent dans le Temple, assis au milieu des maîtres, à les écouter et les interroger.
47-Tous ceux qui l'entendaient s'extasiaient sur l'intelligence de ses réponses.
48-En le voyant, ils furent frappés d'étonnement et sa mère lui dit: "Mon enfant, pourquoi as-tu agi de la sorte avec nous? Vois, ton père et moi, nous te cherchions tout angoissés."
49-Il leur dit: "Pourquoi me cherchez-vous? Ne saviez-vous pas qu'il me faut être chez mon Père?"
50-Mais eux ne comprirent pas ce qu'il leur disait.
51-Puis il descendit avec eux pour aller à Nazareth; il leur était soumis; et sa mère gardait tous ces événements dans son coeur.
52-Jésus progressait en sagesse et en taille et en faveur auprès de Dieu et auprès des hommes.

Chapitre 3

Jean le Baptiste prophète de Dieu

1-L'an quinze du gouvernement de Tibère César, Ponce Pilate étant gouverneur de la Judée, Hérode tétrarque de Galilée, Philippe son frère tétrarque du pays d'Iturée et Trachonitide, et Lysanias tétraque d'Abilène,
2-sous le sacerdoce de Hanne et Caïphe, la parole de Dieu fut adressée à Jean fils de Zacharie dans le désert.
3-Il vint dans toute la région du Jourdain proclamant un baptême de conversion en vue du pardon des péchés
4-comme il est écrit au livre des oracles du prophète Esaïe:

Une voix crie dans le désert: Préparez le chemin du Seigneur, rendez droits ses sentiers,
5-tout ravin sera comblé, toute montagne et toute colline seront abaissées; les passages tortueux seront redressés, les chemins rocailleux aplanis;
6-et tous verront le salut de Dieu.

Le message de Jean le Baptiste

7-Jean disait alors aux foules qui venaient se faire baptiser par lui: "Engeance de vipères, qui vous a montré le moyen d'échapper à la colère qui vient?
8-Produisez donc des fruits qui témoignent de votre conversion; et n'allez pas dire en vous-mêmes: "nous avons pour père Abraham". Car je vous le dis, des pierres que voici, Dieu peut susciter des enfants à Abraham.
9-Déjà même, la hache est prête à attaquer la racine des arbres; tout arbre donc qui ne produit pas de bon fruit va être coupé et jeté au feu."

Les fruits de la conversion

10-Les foules demandaient à Jean: "Que nous faut-il donc faire?"
11-Il leur répondait: "Si quelqu'un a deux tuniques, qu'il partage avec celui qui n'en a pas; si quelqu'un a de quoi manger, qu'il fasse de même."
12-Des collecteurs d'impôts aussi vinrent se faire baptiser et lui dirent: "Maître, que nous faut-il faire?"
13-Il leur dit: "N'exigez rien de plus que ce qui vous a été fixé."
14-Des militaires lui demandaient : "Et nous, que nous faut-il faire?" Il leur dit: "Ne faites ni violence ni tort à personne, et contentez-vous de votre solde."

Jean le Baptiste annonce Celui qui vient

15-Le peuple était dans l'attente et tous se posaient dans leur coeur des questions au sujet de Jean: ne serait-il pas le Messie?
16-Jean répondit à tous: "Moi, je vous baptise d'eau; mais il vient, celui qui est plus fort que moi, et je ne suis pas digne de délier la lanière de ses sandales. Lui, il vous baptisera dans l'Esprit Saint et le feu;
17-il a sa pelle à vanner à la main pour nettoyer son aire et pour recueillir le blé dans son grenier; mais la bale, il la brûlera au feu qui ne s'éteint pas."
18-Ainsi, avec bien d'autres exhortations encore, il annonçait au peuple la bonne nouvelle.

Hérode et Jean le Baptiste

19-Mais Hérode le tétrarque, qu'il blâmait au sujet d'Hérodiade la femme de son frère et de tous les forfaits qu'il avait commis,
20-ajouta encore ceci à tout le reste: il enferma Jean en prison.

Le baptême de Jésus

21-Or comme tout le peuple était baptisé, Jésus, baptisé lui aussi, priait; alors le ciel s'ouvrit;
22-l'Esprit Saint descendit sur Jésus sous une apparence corporelle, comme une colombe, et une voix vint du ciel "C'est toi mon fils. Moi, aujourd'hui, je t'ai engendré."

En remontant de Jésus à Adam et à Dieu

23-Jésus, à ses débuts, avait environ trente ans. Il était fils, croyait-on, de Joseph, fils de Héli,
24-fils de Matthat, fils de Lévi, fils de Melchi, fils de Iannaï, fils de Joseph,
25-fils de Mattathias, fils d'Amôs, fils de Naoum, fils de Hesli, fils de Naggaï,
26-fils de Maath, fils de Mattathias, fils de Semein, fils de Iôsech, fils de Iôda,
27-fils de Iôanan, fils de Résa, fils de Zorobabel, fils de Salathiel, fils de Néri,
28-fils de Melchi, fils d'Addi, fils de Kôsam, fils d'Elmadam, fils d'Er,
29-fils de Jésus, fils d'Elièser, fils de Iôrim, fils de Matthat, fils de Lévi,
30-fils de Syméôn, fils de Juda, fils de Joseph, fils de Iônam, fils d'Eliakim,
31-fils de Méléa, fils de Menna, fils de Mattatha, fils de Natham, fils de David,
32-fils de Jessé, fils de Iôbed, fils de Boos, fils de Sala, fils de Naassôn,
33-fils de Aminadab, fils d'Admin, fils d'Arni, fils d'Esrôm, fils de Pharès, fils de Juda,
34-fils de Jacob, fils d'Isaac, fils d'Abraham, fils de Thara, fils de Nachôr,
35-fils de Sérouch, fils de Ragau, fils de Phalek, fils d'Eber, fils de Sala,
36-fils de Kaïnam, fils d'Arphaxad, fils de Sem, fils de Noé, fils de Lamech,
37-fils de Mathousala, fils de Hénoch, fils de Iaret, fils de Maléléel, fils de Kaïnam,
38-fils d'Enôs, fils de Seth, fils d'Adam, fils de Dieu.

Chapitre 4

Jésus est tenté par le diable

1-Jésus, rempli d'Esprit Saint, revint du Jourdain et il était dans le désert, conduit par l'Esprit
2-pendant quarante jours, et il était tenté par le diable. Il ne mangea rien durant ces jours-là, et lorsque ce temps fut écoulé, il eut faim.

3-Alors le diable lui dit: "Si tu es le Fils de Dieu, ordonne à cette pierre de devenir du pain."
4-Jésus lui répondit: "Il est écrit: Ce n'est pas seulement de pain que l'homme vivra."

5-Le diable le conduisit plus haut, lui fit voir en un instant tous les royaumes de la terre,
6-et lui dit: "Je te donnerai tout ce pouvoir avec la gloire de ces royaumes, parce que c'est à moi qu'il a été remis et que je le donne à qui je veux.
7-Toi donc, si tu m'adores, tu l'auras tout entier."
8-Jésus lui répondit: "Il est écrit: Tu adoreras le Seigneur ton Dieu, et c'est à lui seul que tu rendras un culte".

9-Le diable le conduisit alors à Jérusalem; il le plaça sur le faîte du Temple et lui dit: "Si tu es Fils de Dieu, jette-toi d'ici en bas;
10-car il est écrit: Il donnera pour toi ordre à ses anges de te garder,
11-et encore: ils te porteront sur leurs mains pour t'éviter de heurter du pied quelque pierre."
12-Jésus lui répondit: "Il est dit: Tu ne mettras pas à l'épreuve le Seigneur ton Dieu."

13-Ayant alors épuisé toute tentation possible, le diable s'écarta de lui jusqu'au moment fixé.

Jésus commence à enseigner en Galilée

14-Alors Jésus, avec la puissance de l'Esprit, revint en Galilée, et sa renommée se répandit dans toute la région.
15-Il enseignait dans leurs synagogues et tous disaient sa gloire.

Insuccès de Jésus à Nazareth

16-Il vint à Nazara où il avait été élevé. Il entra suivant sa coutume le jour du sabbat dans la synagogue, et il se leva pour faire la lecture.
17-On lui donna le livre du prophète Esaïe, et en le déroulant, il trouva le passage où il était écrit:

18-L'Esprit du Seigneur est sur moi
parce qu'il m'a conféré l'onction
pour annoncer la bonne nouvelle aux pauvres.
Il m'a envoyé proclamer aux captifs la libération
et aux aveugles le retour à la vue, renvoyer les opprimés en liberté,

19-proclamer une année d'accueil par le Seigneur.

20-Il roula le livre, le rendit au servant et s'assit; tous dans la synagogue avaient les yeux fixés sur lui.
21-Alors il commença à leur dire: "Aujourd'hui, cette écriture est accomplie pour vous qui l'entendez."
22-Tous lui rendaient témoignage; ils s'étonnaient du message de la grâce qui sortait de sa bouche, et ils disaient: "N'est-ce pas là le fils de Joseph?"
23-Alors il leur dit: "Sûrement vous allez me citer ce dicton: "Médecin, guéris-toi toi-même". Nous avons appris tout ce qui s'est passé à Capharnaüm, fais-en donc autant ici dans ta patrie."
24-Et il ajouta: "Oui, je vous le déclare, aucun prophète ne trouve accueil dans sa patrie.

25-En toute vérité, je vous le déclare, il y avait beaucoup de veuves en Israël aux jours d'Élie, quand le ciel fut fermé trois ans et six mois et que survient une grande famine sur tout le pays;
26-pourtant ce ne fut à aucune d'entre elles qu'Élie fut envoyé,
mais bien dans le pays de Sidon, à une veuve de Sarepta.
27-Il y avait beaucoup de lépreux en Israël au temps du Prophète Élisée; pourtant aucun d'entre eux ne fut purifié,
mais bien Naaman le Syrien."

28-Tous furent remplis de colère, dans la synagogue, en entendant ces paroles.
29-Ils se levèrent, le jetèrent hors de la ville et le menèrent jusqu'à un escarpement de la colline sur laquelle était bâtie leur ville, pour le précipiter en bas.
30-Mais lui, passant au milieu d'eux, alla son chemin.

Jésus manifeste son autorité

31-Il descendit alors à Capharnaüm, ville de Galilée. Il les enseignait le jour du sabbat
32-et ils étaient frappés de son enseignement parce que sa parole était pleine d'autorité.
33-Il y avait dans la synagogue un homme qui avait un esprit de démon impur. Il s'écria d'une voix forte:
34-"Ah! de quoi te mêles-tu, Jésus de Nazareth? Tu es venu pour nous perdre. Je sais qui tu es: le Saint de Dieu."
35-Jésus le menaça: "Tais-toi et sors de cet homme"; et jetant l'homme à terre au milieu d'eux, le démon sortit de lui sans lui faire aucun mal.
36-Tous furent saisis d'effroi, et ils se disaient les uns aux autres: "qu'est-ce que cette parole! Il commande avec autorité et puissance aux esprits impurs, et ils sortent."
37-Et son renom se propageait en tout lieu de la région.

Guérisons de malades

38-Quittant la synagogue, il entra dans la maison de Simon. La belle-mère de Simon était en proie à une forte fièvre, et ils le prièrent de faire quelque chose pour elle.
39-Il se pencha sur elle, il menaça la fièvre et celle-ci la quitta; et se levant aussitôt, elle se mit à les servir.
40-Au coucher du soleil, tous ceux qui avaient des malades de toutes sortes les lui amenèrent; et lui, imposant les mains à chacun d'eux, les guérissait.
41-Des démons aussi sortaient d'un grand nombre en criant: "Tu es le Fils de Dieu!" Alors, les menaçant, il ne leur permettait pas de parler, parce qu'ils savaient qu'il était le Christ.

Jésus quitte Capharnaüm

42-Quand il fit jour, il sortit et se rendit dans un lieu désert. Les foules le recherchaient; puis, l'ayant rejoint, elles voulaient le retenir de peur qu'il ne s'éloignât d'eux.
43-Mais il leur dit: "Aux autres villes aussi il me faut annoncer la bonne nouvelle du règne de Dieu, car c'est pour cela que j'ai été envoyé."
44-Et il prêchait dans les synagogues de la Judée.

Chapitre 5

Les quatre premiers disciples

1-Or, un jour, la foule se serrait contre lui à l'écoute de la parole de Dieu; il se tenait au bord du lac de Gennésareth.
2-Il vit deux barques qui se trouvaient au bord du lac; les pêcheurs qui en étaient descendus lavaient leurs filets.
3-Il monta dans l'une des barques, qui appartenait à Simon, et demanda à celui-ci de quitter le rivage et d'avancer un peu; puis il s'assit et, de la barque, il enseignait les foules.
4-Quand il eut fini de parler, il dit à Simon: "Avance en eau profonde et jetez vos filets pour attraper du poisson."
5-Simon répondit: "Maître, nous avons peiné toute la nuit sans rien prendre; mais, sur ta parole, je vais jeter les filets."
6-Ils le firent et capturèrent une grande quantité de poissons; leurs filets se déchiraient.
7-Ils firent signe à leurs camarades de l'autre barque de venir les aider; ceux-ci vinrent et ils remplirent les deux barques au point qu'elles enfonçaient.
8-À cette vue, Simon Pierre tomba aux genoux de Jésus en disant: "Seigneur, éloigne-toi de moi, car je suis un pécheur."
9-C'est que l'effroi l'avait saisi, lui et tous ceux qui étaient avec lui, devant la quantité de poissons qu'ils avaient pris;
10-de même Jacques et Jean, fils de Zébédée, qui étaient les compagnons de Simon. Jésus dit à Simon: "Sois sans crainte, désormais ce sont des hommes que tu auras à capturer."
11-Ramenant alors les barques à terre, laissant tout, ils le suivirent.

Jésus guérit un lépreux

12-Or, comme il était dans une de ces villes, un homme couvert de lèpre se trouvait là. À la vue de Jésus, il tomba la face contre terre et lui adressa cette prière: "Seigneur, si tu le veux, tu peux me purifier."
13-Jésus étendit la main, le toucha et dit: "Je le veux, sois purifié", et à l'instant la lèpre le quitta.
14-Alors Jésus lui ordonna de n'en parler à personne: "Va-t'en plutôt te montrer au prêtre et fais l'offrande pour ta purification comme Moïse l'a prescrit: ils auront là un témoignage."
15-On parlait de lui de plus en plus et de grandes foules s'assemblaient pour l'entendre et se faire guérir de leurs maladies.
16-Et lui se retirait dans les lieux déserts, et il priait.

Le paralysé de Capharnaüm

17-Or, un jour qu'il était en train d'enseigner, il y avait dans l'assistance des pharisiens et des docteurs de la loi qui étaient venus de tous les villages de Galilée et de Judée ainsi que de Jérusalem; et la puissance du Seigneur était à l'oeuvre pour lui faire opérer des guérisons.
18-Survinrent des gens portant sur une civière un homme qui était paralysé; ils cherchaient à le faire entrer et à le placer devant lui;
19-et comme, à cause de la foule, ils ne voyaient pas par où le faire entrer, ils montèrent sur le toit et, au travers des tuiles, ils le firent descendre avec sa civière en plein milieu, devant Jésus.
20-Voyant leur foi, il dit: "Tes péchés te sont pardonnés."
21-Les scribes et les pharisiens se mirent à raisonner: "Quel est cet homme qui dit des blasphèmes? Qui peut pardonner les péchés, sinon Dieu seul?"
22-Mais Jésus, connaissant leurs raisonnements, leur rétorqua: "Pourquoi raisonnez-vous dans vos coeurs?
23-Qu'y a-t-il de plus facile, de dire: "Tes péchés te sont pardonnés" ou bien de dire: "Lève-toi et marche"?
24-Eh bien, afin que vous sachiez que le Fils de l'homme a sur la terre autorité pour pardonner les péchés, il dit au paralysé: je te dis, lève-toi, prends ta civière et va dans ta maison."
25-À l'instant, celui-ci se leva devant eux, il prit ce qui lui servait de lit et il partit pour sa maison en rendant gloire à Dieu.
26-La stupeur les saisit tous et ils rendaient gloire à Dieu; remplis de crainte, ils disaient: "Nous avons vu aujourd'hui des choses extraordinaires."

Le festin chez Lévi

27-Après cela, il sortit et vit un collecteur d'impôts du nom de Lévi assis au bureau des taxes. Il lui dit: "Suis-moi."
28-Quittant tout, il se leva et se mit à le suivre.

29-Lévi fit à Jésus un grand festin dans sa maison; et il y avait toute une foule de collecteurs d'impôts et d'autres gens qui étaient à table avec eux.
30-Les pharisiens et leurs scribes murmuraient, disant à ses disciples: "Pourquoi mangez-vous et buvez-vous avec les collecteurs d'impôts et les pécheurs?"
31-Jésus prenant la parole leur dit: "Ce ne sont pas les bien-portants qui ont besoin de médecin, mais les malades.
32-Je suis venu appeler non pas les justes, mais les pécheurs pour qu'ils se convertissent."

Une question sur le jeûne

33-Ils lui dirent: "Les disciples de Jean jeûnent souvent et font des prières, de même ceux des pharisiens, tandis que les tiens mangent et boivent."
34-Jésus leur dit: "Est-ce que vous pouvez faire jeûner les invités à la noce pendant que l'époux est avec eux?
35-Mais des jours viendront où l'époux leur aura été enlevé, alors ils jeûneront en ces jours-là."

Les vieilles outres et le vin nouveau

36-Il leur dit encore une parabole: "Personne ne déchire un morceau dans un vêtement neuf pour mettre une pièce à un vieux vêtement; sinon et on aura déchiré le neuf et la pièce tirée du neuf n'ira pas avec le vieux.
37-Personne ne met du vin nouveau dans de vieilles outres; sinon le vin nouveau fera éclater les outres, et le vin se répandra et les outres seront perdues.
38-Mais il faut mettre le vin nouveau dans des outres neuves.
39-Quiconque boit du vin vieux n'en désire pas du nouveau, car il dit: "Le vieux est meilleur"."

Chapitre 6

Les épis arrachés

1-Or, un second sabbat du premier mois, comme il traversait des champs de blé, ses disciples arrachaient des épis, les frottaient dans leurs mains et les mangeaient.
2-Quelques pharisiens dirent: "Pourquoi faites-vous ce qui n'est pas permis le jour du sabbat?"
3-Jésus leur répondit: "Vous n'avez même pas lu ce que fit David lorsqu'il eut faim, lui et ses compagnons?
4-Comment il entra dans la maison de Dieu, prit les pains de l'offrande, en mangea et en donna à ses compagnons: ces pains que personne n'a le droit de manger, sauf les prêtres et eux seuls?"
5-Et il leur disait: "Il est maître du sabbat, le Fils de l'homme."

L'homme à la main paralysée

6-Un autre jour de sabbat, il entra dans la synagogue et il enseigna; il y avait là un homme dont la main droite était paralysée.
7-Les scribes et les pharisiens observaient Jésus pour voir s'il ferait une guérison le jour du sabbat, afin de trouver de quoi l'accuser.
8-Mais lui savait leurs raisonnements; il dit à l'homme qui avait la main paralysée: "Lève-toi et tiens-toi là au milieu." Il se leva et se tint debout.
9-Jésus leur dit: "Je vous demande s'il est permis le jour du sabbat de faire le bien ou de faire le mal, de sauver une vie ou de la perdre".
10-Et les regardant tous à la ronde, il dit à l'homme: "Étends la main." Il le fit et sa main fut guérie.
11-Eux furent remplis de fureur et ils parlaient entre eux de ce qu'ils pourraient faire à Jésus.

Jésus désigne douze apôtres

12-En ces jours là, Jésus s'en alla dans la montagne pour prier et il passa la nuit à prier Dieu;
13-puis, le jour venu, il appela ses disciples et en choisit douze, auxquels il donna le nom d'apôtres:
14-Simon, auquel il donna le nom de Pierre, André son frère, Jacques, Jean, Philippe, Barthélemy,
15-Matthieu, Thomas, Jacques fils d'Alphée, Simon qu'on appelait le zélote,
16-Jude fils de Jacques et Judas Iscarioth qui devint traître.

Succès de Jésus auprès des foules

17-Descendant avec eux, il s'arrêta sur un endroit plat avec une grande foule de ses disciples et une grande multitude du peuple de toute la Judée, de Jérusalem et du littoral de Tyr et de Sidon;
18-ils étaient venus pour l'entendre et se faire guérir de leurs maladies; ceux qui étaient affligés d'esprits impurs étaient guéris;
19-et toute la foule cherchait à le toucher, parce qu'une force sortait de lui et les guérissait tous.

Les heureux et les malheureux

20-Alors, levant les yeux sur ses disciples, Jésus dit:

"Heureux, vous les pauvres: le royaume de Dieu est à vous.
21-Heureux, vous qui avez faim maintenant: vous serez rassasiés.
Heureux, vous qui pleurez maintenant: vous rirez.
22-Heureux êtes-vous lorsque les hommes vous haïssent, lorsqu'ils vous rejettent, et qu'ils insultent et proscrivent votre nom comme infâme, à cause du Fils de l'homme.
23-Réjouissez-vous ce jour-là et bondissez de joie, car voici, votre récompense est grande dans le ciel; c'est en effet de la même manière que leurs pères traitaient les prophètes.
24-Mais malheureux, vous les riches: vous tenez votre consolation.
25-Malheureux, vous qui êtes repus maintenant: vous aurez faim. Malheureux, vous qui riez maintenant: vous serez dans le deuil et vous pleurerez.
26-Malheureux êtes-vous lorsque tous les hommes disent du bien de vous: c'est en effet de la même manière que leurs pères traitaient les faux prophètes.

Sur l'amour pour les ennemis

27-Mais je vous dis, à vous qui m'écoutez: Aimez vos ennemis, faites du bien à ceux qui vous haïssent,
bénissez ceux qui vous maudissent, priez pour ceux qui vous calomnient.

29-À qui te frappe sur une joue, présente encore l'autre. À qui te prends ton manteau, ne refuse pas non plus ta tunique.
30-À quiconque te demande, donne, et à qui te prend ton bien ne le réclame pas.
31-Et comme vous voulez que les hommes agissent envers vous, agissez de même envers eux.

32-Si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle reconnaissance vous en a-t-on? Car les pécheurs aussi aiment ceux qui les aiment.
33-Et si vous faites du bien à ceux qui vous en font, quelle reconnaissance vous en a-t-on? Les pécheurs eux-mêmes en font autant.
34-Et si vous prêtez à ceux dont vous espérez qu'ils vous rendent, quelle reconnaissance vous en a-t-on? Même des pécheurs prêtent aux pécheurs pour qu'on leur rende l'équivalent.
35-Mais aimez vos ennemis, faites du bien et prêtez sans rien espérer en retour. Alors votre récompense sera grande, et vous serez les fils du Très-Haut, car il est bon, lui, pour les ingrats et les méchants.

La paille et la poutre

36-Soyez généreux comme votre Père est généreux.
37-Ne vous posez pas en juges et vous ne serez pas jugés, ne condamnez pas et vous ne serez pas condamnés, acquittez et vous serez acquittés.
38-Donnez et on vous donnera: c'est une bonne mesure, tassée, secouée, débordante qu'on vous versera dans le pan de votre vêtement, car c'est la mesure dont vous vous servez qui servira aussi de mesure pour vous."

39-Il leur dit aussi une parabole: "Un aveugle peut-il guider un aveugle? Ne tomberont-ils pas tous les deux dans un trou?
40-Le disciple n'est pas au-dessus de son maître, mais tout disciple bien formé sera comme son maître.

41-Qu'as-tu à regarder la paille qui est dans l'oeil de ton frère? Et la poutre qui est dans ton oeil à toi, tu ne la remarques pas?
42-Comment peux-tu dire à ton frère: "Frère, attends. Que j'ôte la paille qui est dans ton oeil", toi qui ne vois pas la poutre qui est dans le tien? Homme au jugement perverti, ôte d'abord la poutre de ton oeil! et alors tu verras clair pour ôter la paille qui est dans l'oeil de ton frère.

L'arbre et ses fruits; les deux maisons

43-Il n'y a pas de bon arbre qui produise un fruit malade, et pas davantage d'arbre malade qui produise un bon fruit.
44-Chaque arbre en effet se reconnaît au fruit qui lui est propre: ce n'est pas sur un buisson d'épines que l'on cueille des figues, ni sur des ronces que l'on récolte du raisin.
45-L'homme bon, du bon trésor de son coeur, tire le bien, et le mauvais, de son mauvais trésor, tire le mal; car ce que dit la bouche, c'est ce qui déborde du coeur.

46-Et pourquoi m'appelez-vous "Seigneur, Seigneur" et ne faites-vous pas ce que je dis?

47-Tout homme qui vient à moi, qui entend mes paroles et qui les met en pratique, je vais vous montrer à qui il est comparable.

48-Il est comparable à un homme qui bâtit une maison: il a creusé, il est allé profond et a posé les fondations sur le roc. Une crue survenant, le torrent s'est jeté contre cette maison mais n'a pu l'ébranler, parce qu'elle était bien bâtie.

49-Mais celui qui entend et ne met pas en pratique est comparable à un homme qui a bâti une maison sur le sol, sans fondations: le torrent s'est jeté contre elle et aussitôt elle s'est effondrée, et la destruction de cette maison a été totale."

Chapitre 7

Jésus et le centurion de Capharnaüm

1-Quand Jésus eut achevé tout son discours devant le peuple il entra dans Capharnaüm.
2-Un centurion avait un esclave malade sur le point de mourir qu'il appréciait beaucoup.
3-Ayant entendu parler de Jésus, il envoya vers lui quelques notables des Juifs pour le prier de venir sauver son esclave.
4-Arrivés auprès de Jésus, ceux-ci le suppliaient instamment et disaient: "Il mérite que tu lui accordes cela,
5-car il aime notre nation et c'est lui qui nous a bâti la synagogue."
6-Jésus faisait route avec eux et déjà il n'était plus très loin de la maison quand le centurion envoya des amis pour lui dire: "Seigneur, ne te donne pas cette peine, car je ne suis pas digne que tu entres sous mon toit.
7-C'est pour cela aussi que je ne me suis pas jugé moi-même autorisé à venir jusqu'à toi; mais dis un mot et que mon serviteur soit guéri.
8-Ainsi moi, je suis placé sous une autorité, avec des soldats sous mes ordres, et je dis à l'un: "Va" et il va, à un autre: "Viens" et il vient, et à mon esclave: "Fais ceci" et il le fait."
9-En entendant ces mots, Jésus fut plein d'admiration pour lui; il se tourna vers la foule qui le suivait et dit: "Je vous le déclare, même en Israël, je n'ai pas trouvé une telle foi."
10-Et de retour à la maison, les envoyés trouvèrent l'esclave en bonne santé.

Le jeune homme de Naïn

11-Or, Jésus se rendit ensuite dans une ville appelée Naïn. Ses disciples faisaient route avec lui, ainsi qu'une grande foule.
12-Quand il arriva près de la porte de la ville, on portait tout juste en terre un mort, un fils unique dont la mère était veuve, et une foule considérable de la ville accompagnait celle-ci.
13-En la voyant, le Seigneur fut pris de pitié pour elle et il lui dit: "Ne pleure plus."
14-Il s'avança et toucha la civière; ceux qui la portaient s'arrêtèrent; et il dit: "Jeune homme, je te l'ordonne, réveille-toi."
15-Alors le mort s'assit et se mit à parler. Et Jésus le rendit à sa mère.
16-Tous furent saisis de crainte, et ils rendaient gloire à Dieu en disant: "Un grand prophète s'est levé parmi nous et Dieu a visité son peuple."
17-Et ce propos sur Jésus se répandit dans toute la Judée et dans toute la région.

La question de Jean le Baptiste

18-Les disciples de Jean rapportèrent tous ces faits à leur maître; et lui, s'adressant à deux de ses disciples,
19-les envoya vers le Seigneur pour lui demander: "Es-tu "Celui qui vient" ou devons-nous en attendre un autre?"
20-Arrivés auprès de Jésus, ces hommes lui dirent: "Jean le Baptiste nous a envoyés vers toi pour te demander: "Es-tu Celui qui vient", ou devons-nous en attendre un autre?"
21-À ce moment-là Jésus guérit beaucoup de gens de maladies, d'infirmités et d'esprit mauvais et il donna la vue à beaucoup d'aveugles.
22-Puis il répondit aux envoyés: "Allez rapporter à Jean ce que vous avez vu et entendu: les aveugles retrouvent la vue, les boiteux marchent droit, les lépreux sont purifiés et les sourds entendent, les morts ressuscitent, la bonne nouvelle est annoncée aux pauvres,
23-et heureux celui qui ne tombera pas à cause de moi."

Ce que Jésus pense de Jean le Baptiste

24-Quand les envoyés de Jean furent partis, Jésus se mit à parler de lui aux foules: "Qu'êtes-vous allés regarder au désert? Un roseau agité par le vent?
25-Alors, qu'êtes-vous allés voir? Un homme vêtu d'habits élégants? Mais ceux qui sont vêtus d'habits somptueux et qui vivent dans le luxe se trouvent dans les palais des rois.
26-Alors, qu'êtes-vous allés voir? Un prophète? Oui, je vous le déclare, et plus qu'un prophète.
27-C'est celui dont il est écrit: Voici, j'envoie mon messager en avant de toi; il préparera ton chemin devant toi.
28-Je vous le déclare, parmi ceux qui sont nés d'une femme, aucun n'est plus grand que Jean; et cependant le plus petit dans le Royaume de Dieu est plus grand que lui.

Jésus ne reçoit pas meilleur accueil que Jean le Baptiste

29-Tout le peuple en l'écoutant et même les collecteurs d'impôts ont reconnu la justice de Dieu en se faisant baptiser du baptême de Jean.
30-Mais les pharisiens et les légistes ont repoussé le dessin que Dieu avait pour eux, en ne se faisant pas baptiser par lui.
31-À qui donc vais-je comparer les hommes de cette génération? À qui sont-ils comparables?
32-Ils sont comparables à des enfants assis sur la place et qui s'interpellent les uns les autres en disant:

"Nous vous avons joué de la flûte, et vous n'avez pas dansé;
nous avons entonné un chant funèbre, et vous n'avez pas pleuré".

33-En effet, Jean le Baptiste est venu, il ne mange pas de pain, il ne boit pas de vin, et vous dites: "il a perdu la tête".
34-Le Fils de l'homme est venu, il mange, il boit, et vous dites: "Voilà un glouton et un ivrogne, un ami des collecteurs d'impôts et des pécheurs."
35-Mais la Sagesse a été reconnue juste par tous ses enfants."

Jésus et la pécheresse

36-Un pharisien l'invita à manger avec lui; il entra dans la maison du pharisien et se mit à table.
37-Survint une femme de la ville qui était pécheresse; elle avait appris qu'il était à table dans la maison du pharisien. Apportant un flacon de parfum en albâtre
38-et se plaçant par derrière, tout en pleurs, aux pieds de Jésus, elle se mit à baigner ses pieds de larmes; elle les essuyait avec ses cheveux, les couvrait de baisers et répandait sur eux du parfum.

39-Voyant cela, le pharisien qui l'avait invité se dit en lui-même: "Si cet homme était un prophète, il saurait qui est cette femme qui le touche, et ce qu'elle est: une pécheresse."
40-Jésus prit la parole et lui dit: "Simon, j'ai quelque chose à te dire." -- "Parle, Maître", dit-il.
41-"Un créancier avait deux débiteurs; l'un lui devait cinq cents pièces d'argent, l'autre cinquante.
42-Comme ils n'avaient pas de quoi rembourser, il fit grâce de leur dette à tous les deux. Lequel des deux l'aimera le plus?"
43-Simon répondit: "Je pense que c'est celui auquel il a fait grâce de la plus grande dette." Jésus lui dit: "Tu as bien jugé."

44-Et se tournant vers la femme, il dit à Simon: "Tu vois cette femme. Je suis entré dans ta maison: tu ne m'as pas versé d'eau sur les pieds, mais elle, elle a baigné mes pieds de ses larmes et les a essuyés avec ses cheveux.
45-Tu ne m'as pas donné de baiser, mais elle, depuis qu'elle est entrée, elle n'a pas cessé de me couvrir les pieds de baisers.
46-Tu n'as pas répandu d'huile odorante sur ma tête, mais elle, elle a répandu du parfum sur mes pieds.
47-Si je te déclare que ses péchés si nombreux ont été pardonnés, c'est parce qu'elle a montré beaucoup d'amour. Mais celui à qui on pardonne peu montre peu d'amour."
48-Il dit à la femme: "Tes péchés ont été pardonnés."

49-Les convives se mirent à dire en eux-mêmes: "Qui est cet homme qui va jusqu'à pardonner les péchés?"
50-Jésus dit à la femme: "Ta foi t'a sauvée. Va en paix."

Chapitre 8

Ceux et celles qui accompagnent Jésus

1-Or, par la suite, Jésus faisait route à travers villes et villages; il proclamait et annonçait la bonne nouvelle du règne de Dieu. Les Douze étaient avec lui,
2-et aussi des femmes qui avaient été guéries d'esprit mauvais et de maladies: Marie, dite de Magdala, dont étaient sortis sept démons,
3-Jeanne femme de Chouza intendant d'Hérode, Suzanne et beaucoup d'autres qui les aidaient de leurs biens.

Parabole du semeur

4-Comme une grande foule se réunissait et que de toutes les villes on venait à lui, il dit en parabole:
5-"Le semeur est sorti pour semer sa semence. Comme il semait, du grain est tombé au bord du chemin; on l'a piétiné et les oiseaux du ciel ont tout mangé.
6-D'autre grain est tombé sur la pierre; il a poussé et séché, faute d'humidité.
7-D'autre grain est tombé au milieu des épines; en poussant avec lui, les épines l'ont étouffé.
8-D'autre grain est tombé dans la bonne terre; il a poussé et produit du fruit au centuple." Sur quoi Jésus s'écria: "Celui qui a des oreilles pour entendre, qu'il entende!"

Pourquoi cette parabole?

9-Ses disciples lui demandèrent ce que signifiait cette parabole.
10-Il dit: "À vous il est donné de connaître les mystères du royaume de Dieu; mais pour les autres, c'est en paraboles, pour qu'ils voient sans voir et qu'ils entendent sans comprendre."

Une application de la parabole du semeur

11-Et voici ce que signifie la parabole: la semence, c'est la parole de Dieu.
12-Ceux qui sont au bord du chemin, ce sont ceux qui entendent, puis vient le diable et il enlève la parole de leur coeur, de peur qu'ils ne croient et ne soient sauvés.
13-Ceux qui sont sur la pierre, ce sont ceux qui accueillent la parole avec joie lorsqu'ils l'entendent; mais ils n'ont pas de racines: pendant un moment ils croient, mais au moment de la tentation ils abandonnent.
14-Ce qui est tombé dans les épines, ce sont ceux qui entendent et qui, du fait des soucis, des richesses et des plaisirs de la vie sont étouffés en cours de route et n'arrivent pas à maturité.
15-Ce qui est dans la bonne terre, ce sont ceux qui entendent la parole dans un coeur loyal et bon, qui la retiennent et portent du fruit à force de persévérance.

La parabole de la lampe

16-Personne n'allume une lampe pour la recouvrir d'un pot ou pour la mettre sous un lit; mais on la met sur un support pour que ceux qui entrent voient la lumière.
17-Car il n'y a rien de secret qui ne paraîtra au jour, rien de caché qui ne doive être connu et venir au grand jour.
18-Faites donc attention à la manière dont vous écoutez. Car à celui qui a, il sera donné; et à celui qui n'a pas, même ce qu'il croit avoir lui sera retiré.

La vraie famille de Jésus

19-Sa mère et ses frères arrivèrent près de lui, mais ils ne pouvaient le rejoindre à cause de la foule.
20-On lui annonça: "Ta mère et tes frères se tiennent dehors; ils veulent te voir."
21-Il leur répondit: "Ma mère et mes frères, ce sont ceux qui écoutent la parole de Dieu et qui la mettent en pratique."

Jésus apaise une tempête

22-Or, un jour il monta en barque avec ses disciples; il leur dit: "Passons sur l'autre rive du lac", et ils gagnèrent le large.
23-Pendant qu'ils naviguaient, Jésus s'endormit. Un tourbillon de vent s'abattit sur le lac; la barque se remplissait et ils se trouvaient en danger.
24-Ils s'approchèrent et le réveillèrent en disant: "Maître, maître, nous périssons!" Il se réveilla, menaça le vent et les vagues: ils s'apaisèrent et le calme se fit.
25-Puis il leur dit: "Où est votre foi?" Saisis de crainte, ils s'émerveillèrent et ils se disaient entre eux: "Qui donc est-il, pour qu'il commande même aux vents et aux flots et qu'ils lui obéissent?"

Jésus guérit un possédé

26-Ils abordèrent au pays des Gergéséniens qui est en face de la Galilée.
27-Comme il descendait à terre, vient à sa rencontre un homme de la ville qui avait des démons. Depuis longtemps il ne portait plus de vêtement et ne demeurait pas dans une maison mais dans les tombeaux.
28-À la vue de Jésus, il se jeta à ses pieds en poussant des cris et dit d'une voix forte: "De quoi te mêles-tu, Jésus, Fils du Dieu Très Haut? Je t'en prie, ne me tourmente pas."
29-Jésus ordonnait en effet à l'esprit impur de sortir de cet homme. Car bien des fois il s'était emparé de lui; on le liait, pour le garder, avec des chaînes et des entraves; mais il brisait ses liens et il était poussé par le démon vers les lieux déserts.
30-Jésus l'interrogea: "Quel est ton nom?" -- "Légion", répondit-il, car de nombreux démons étaient entrés en lui.
31-Et ils le suppliaient de ne pas leur ordonner de s'en aller dans l'abîme.

32-Or il y avait là un troupeau considérable de porcs en train de paître dans la montagne. Les démons supplièrent Jésus de leur permettre d'entrer dans ces porcs. Il le leur permit.
33-Les démons sortirent de l'homme, ils entrèrent dans les porcs et le troupeau se précipita du haut de l'escarpement dans le lac et s'y noya.

34-À la vue de ce qui était arrivé, les gardiens prirent la fuite et rapportèrent la chose dans la ville et dans les hameaux.
35-Les gens s'en vinrent pour voir ce qui s'était passé. Ils arrivèrent auprès de Jésus et trouvèrent, assis à ses pieds, l'homme dont les démons étaient sortis qui était vêtu et dans son bon sens, et ils furent saisis de crainte.
36-Ceux qui avaient vu leur rapportèrent comment celui qui était démoniaque avait été sauvé.
37-Alors, toute la population de la région des Gergéséniens demanda à Jésus de s'éloigner d'eux, car ils étaient en proie à une grande crainte; et lui monta en barque et s'en retourna.

38-L'homme dont les démons étaient sortis le sollicitait; il demandait à être avec lui. Mais Jésus le renvoya en disant:
39-"Retourne dans ta maison et raconte tout ce que Dieu a fait pour toi." Et l'homme s'en alla, proclamant par toute la ville tout ce que Jésus avait fait pour lui.

La femme souffrant d'hémorragie; la fille de Jaïros

40-À son retour, Jésus fut accueilli par la foule, car ils étaient tous à l'attendre.
41-Et voici qu'arriva un homme du nom de Jaïros; il était chef de la synagogue. Tombant aux pieds de Jésus, il le suppliait de venir dans sa maison,
42-parce qu'il avait une fille unique, d'environ douze ans, qui était mourante. Pendant que Jésus s'y rendait, les gens le serraient à l'étouffer.

43-Il y avait là une femme qui souffrait d'hémorragie depuis douze ans; elle avait dépensé tout son avoir en médecins et aucun n'avait pu la guérir.
44-Elle s'approcha par derrière, toucha la frange de son vêtement et, à l'instant même, son hémorragie s'arrêta.
45-Jésus demanda: "Qui est celui qui m'a touché?" Comme tous s'en défendaient, Pierre dit: "Maître, ce sont les gens qui te serrent et te pressent."
46-Mais Jésus dit: "Quelqu'un m'a touché; j'ai bien senti qu'une force était sortie de moi."
47-Voyant qu'elle n'avait pu passer inaperçue, la femme vint en tremblant se jeter à ses pieds; elle raconta devant tout le peuple pour quel motif elle l'avait touché, et comment elle avait été guérie à l'instant même.
48-Alors il lui dit: "Ma fille, ta foi t'a sauvée. Va en paix."

49-Il parlait encore quand arriva de chez le chef de synagogue quelqu'un qui dit: "Ta fille est morte. N'ennuie plus le maître."
50-Mais Jésus, qui avait entendu, dit à Jaïros: "Sois sans crainte; crois seulement et elle sera sauvée."
51-À son arrivée à la maison, il ne laissa entrer avec lui que Pierre, Jean et Jacques, avec le père et la mère de l'enfant.
52-Tous pleuraient et se lamentaient sur elle. Jésus dit: "Ne pleurez pas; elle n'est pas morte, elle dort."
53-Et ils se moquaient de lui, car ils savaient qu'elle était morte.
54-Mais lui, prenant sa main, l'appela: "Mon enfant, réveille-toi."
55-Son esprit revint et elle se leva à l'instant même. Et il enjoignit de lui donner à manger.
56-Ses parents furent bouleversés; et il leur ordonna de ne dire à personne ce qui était arrivé.

Chapitre 9

Jésus envoie les Douze en mission

1-Ayant réuni les Douze, il leur donna puissance et autorité sur tous les démons et il leur donna de guérir les maladies.
2-Il les envoya proclamer le règne de Dieu et faire des guérisons,
3-et il leur dit: "Ne prenez rien pour la route, ni bâton, ni sac, ni pain, ni argent; n'ayez pas chacun deux tuniques.
4-Dans quelque maison que vous entriez, demeurez-y. C'est de là que vous repartirez.
5-Si l'on ne vous accueille pas, en quittant cette ville secouez la poussière de vos pieds: ce sera un témoignage contre eux."
6-Ils partirent et allèrent de village en village, annonçant la bonne nouvelle et faisant partout des guérisons.

La réputation de Jésus intrigue Hérode

7-Hérode le tétrarque apprit tout ce qui se passait et il était perplexe car certains disaient que Jean était ressuscité des morts,
8-d'autres qu'Élie était apparu, d'autres qu'un prophète d'autrefois était ressuscité.
9-Hérode dit: "Jean, je l'ai fait moi-même décapiter. Mais quel est celui-ci, dont j'entends dire de telles choses?" Et il cherchait à le voir.

Jésus rassasie cinq mille hommes

10-À leur retour, les apôtres racontèrent à Jésus tout ce qu'ils avaient fait. Il les emmena et se retira à l'écart du côté d'une ville appelée Bethsaïda.
11-L'ayant su, les foules le suivirent. Jésus les accueillit; il leur parlait du règne de Dieu et il guérissait ceux qui en avaient besoin.

12-Mais le jour commença de baisser. Les douze s'approchèrent et lui dirent: "Renvoie la foule; qu'ils aillent loger dans les villages et les hameaux des environs et qu'ils y trouvent à manger, car nous sommes ici dans un endroit désert."
13-Mais il leur dit: "Donnez-leur à manger vous-mêmes." Alors ils dirent: "Nous n'avons pas plus de cinq pains et deux poissons... à moins d'aller nous-mêmes acheter des vivres pour tout ce peuple."
14-Il y avait en effet environ cinq mille hommes.

Il dit à ses disciples: "Faites-les s'installer par groupes d'une cinquantaine."
15-Ils firent ainsi et les installèrent tous.
16-Jésus prit les cinq pains et les deux poissons et, levant son regard vers le ciel, il prononça la bénédiction, les rompit, et il les donnait aux disciples pour les offrir à la foule.
17-Ils mangèrent et furent tous rassasiés; et l'on emporta ce qui leur restait des morceaux: douze paniers.

Pierre déclare que Jésus est le Messie

18-Or, comme il était en prière à l'écart, les disciples étaient avec lui, et il les interrogea: "Qui suis-je au dire des foules?"
19-Ils répondirent: "Jean le Baptiste; pour d'autres, Élie; pour d'autres, tu es un prophète d'autrefois qui est ressuscité."

20-Il leur dit: "Et vous, qui dites-vous que je suis?" Pierre, prenant la parole, répondit: "Le Christ de Dieu."
21-Et lui, avec sévérité, leur ordonna de ne le dire à personne,
22-en expliquant: "Il faut que le Fils de l'homme souffre beaucoup, qu'il soit rejeté par les anciens, les grands prêtres et les scribes, qu'il soit mis à mort et que, le troisième jour, il ressuscite."

Comment suivre Jésus

23-Puis il dit à tous: "Si quelqu'un veut venir à ma suite, qu'il renonce à lui-même et prenne sa croix chaque jour, et qu'il me suive.
24-En effet, qui veut sauver sa vie, la perdra; mais qui perd sa vie à cause de moi, la sauvera.
25-Et quel avantage l'homme a-t-il à gagner le monde entier, s'il se perd ou se ruine lui-même?
26-Car si quelqu'un a honte de moi et de mes paroles, le Fils de l'homme aura honte de lui quand il viendra dans sa gloire, et dans celle du Père et des saints anges.
27-Vraiement, je vous le déclare, parmi ceux qui sont ici, certains ne mourront pas avant de voir le règne de Dieu."

La gloire de Jésus sur la montagne

28-Or, environ huit jours après ces paroles, Jésus prit avec lui Pierre, Jean et Jacques et monta sur la montagne pour prier.
29-Pendant qu'il priait, l'aspect de son visage changea et son vêtement devint d'une blancheur éclatante.
30-Et voici que deux hommes s'entretenaient avec lui; c'étaient Moïse et Élie;
31-apparus en gloire, ils parlaient de son départ qui allait s'accomplir à Jérusalem.
32-Pierre et ses compagnons étaient écrasés de sommeil; mais, s'étant réveillés, ils virent la gloire de Jésus et les deux hommes qui se tenaient avec lui.
33-Or, comme ceux-ci se séparaient de Jésus, Pierre lui dit: "Maître, il est bon que nous soyons ici; dressons trois tentes: une pour toi, une pour Moïse, une pour Élie." Il ne savait pas ce qu'il disait.

34-Comme il parlait ainsi, survint une nuée qui les recouvrait. La crainte les saisit au moment où ils y pénétraient.
35-Et il y eut une voix venant de la nuée; elle disait: "Celui-ci est mon Fils, celui que j'ai élu, écoutez-le!"
36-Au moment où la voix retentit, il n'y eut plus que Jésus seul. Les disciples gardèrent le silence, et ils ne racontèrent à personne, en ce temps là, rien de ce qu'ils avaient vu.

Jésus guérit un enfant possédé

37-Or, le jour suivant, quand ils furent descendus de la montagne, une grande foule vint à la rencontre de Jésus.
38-Et voilà que du milieu de la foule un homme s'écria: "Maître, je t'en prie, regarde mon fils car c'est mon unique enfant.
39-Il arrive qu'un esprit s'empare de lui: tout à coup il crie, il le fait se convulser et écumer, et il ne le quitte qu'à grand peine, en le laissant tout brisé.
40-J'ai prié tes disciples de le chasser, et ils n'ont pas pu."
41-Prenant la parole, Jésus dit: "Génération incrédule et pervertie, jusqu'à quand serai-je auprès de vous et aurai-je à vous supporter? Amène ici ton fils."
42-À peine l'enfant arrivait-il que le démon le jeta à terre et l'agita de convulsions. Mais Jésus menaça l'esprit impur, il guérit l'enfant et le remit à son père.
43-Et tous étaient frappés de la grandeur de Dieu.

Jésus annonce à nouveau ses souffrances

Comme tous s'émerveillaient de tout ce qu'il faisait, il dit à ses disciples:
44-"Écoutez bien ce que je vais vous dire: le Fils de l'homme va être livré aux mains des hommes."
45-Mais ils ne comprenaient pas cette parole; elle leur restait voilée pour qu'ils n'en saisissent pas le sens; et ils craignaient de l'interroger sur ce point.

Qui est le plus grand?

46-Une question leur vint à l'esprit: lequel d'entre eux pouvait bien être le plus grand?
47-Jésus sachant la question qu'ils se posaient, prit un enfant, le plaça près de lui,
48-et leur dit: "Qui accueille en mon nom cet enfant, m'accueille moi-même; et qui m'accueille, accueille celui qui m'a envoyé; car celui qui est le plus petit d'entre vous tous, voilà le plus grand."

Ceux qui se servent du nom de Jésus

49-Prenant la parole, Jean lui dit: "Maître, nous avons vu quelqu'un qui chassait les démons en ton nom et nous avons cherché à l'empêcher, parce qu'il ne te suis pas avec nous."
50-Mais Jésus dit: "Ne l'empêchez pas, car celui qui n'est pas contre vous est pour vous."

On refuse d'accueillir Jésus en Samarie

51-Or, comme arrivait le temps où il allait être enlevé du monde, Jésus prit résolument la route de Jérusalem.
52-Il envoya des messagers devant lui. Ceux-ci s'étant mis en route entrèrent dans un village de Samaritains pour préparer sa venue.
53-Mais on ne l'accueillit pas, parce qu'il faisait route vers Jérusalem.
54-Voyant cela, les disciples Jacques et Jean dirent: "Seigneur, veux-tu que nous disions que le feu tombe du ciel et les consume?"
55-Mais lui se retournant les réprimanda.
56-Et ils firent route vers un autre village.

Pour être prêt à suivre Jésus

57-Comme ils étaient en route, quelqu'un dit à Jésus en chemin: "Je te suivrai partout où tu iras."
58-Jésus lui dit: "Les renards ont des terriers et les oiseaux du ciel des nids; le Fils de l'homme, lui, n'a pas où poser la tête."

59-Il dit à un autre: "Suis-moi". Celui-ci répondit: "Permets-moi d'aller d'abord enterrer mon père."
60-Mais Jésus lui dit: "Laisse les morts enterrer leurs morts, mais toi, va annoncer le règne de Dieu."

61-Un autre encore lui dit: "Je vais te suivre, Seigneur; mais d'abord permets-moi de faire mes adieux à ceux de ma maison."
62-Jésus lui dit: "Quiconque met la main à la charrue, puis regarde en arrière, n'est pas fait pour le royaume de Dieu."

Chapitre 10

Jésus envoie soixante-douze disciples

1-Après cela, le Seigneur désigna soixante-douze autres disciples et les envoya deux par deux, devant lui dans toute ville et localité où il devait aller lui-même.
2-Il leur dit: "La moisson est abondante, mais les ouvriers peu nombreux. Priez donc le maître de la moisson d'envoyer des ouvriers dans sa moisson.
3-Allez! Voici que je vous envoie comme des agneaux au milieu des loups.
4-N'emportez pas de bourse, pas de sac, pas de sandales, et n'échangez de salutations avec personne en chemin.

5-Dans quelque maison que vous entriez, dites d'abord: "Paix à cette maison".
6-Et s'il s'y trouve un homme de paix, votre paix ira reposer sur lui; sinon, elle reviendra sur vous.
7-Demeurez dans cette maison, mangeant et buvant ce qu'on vous donnera, car le travailleur mérite son salaire. Ne passez pas de maison en maison.

8-Dans quelque ville que vous entriez et où l'on vous accueillera, mangez ce que l'on vous offrira.
9-Guérissez les malades qui s'y trouveront, et dites-leur: "Le règne de Dieu est arrivé jusqu'à vous".
10-Mais dans quelque ville que vous entriez et où l'on ne vous accueillera pas sortez sur les places et dites:
11-"Même la poussière de votre ville qui s'est collée à nos pieds, nous l'essuyons pour vous la rendre. Pourtant, sachez-le: le règne de Dieu est arrivé".

12-Je vous le déclare: Ce jour-là, Sodome sera traitée avec moins de rigueur que cette ville-là.
13-Malheureuse es-tu, Chorazin! malheureuse es-tu, Bethsaïda! Car si les miracles qui ont eu lieu chez vous avaient eu lieu à Tyr et à Sidon, il y a longtemps qu'elles se seraient converties, vêtues de sacs et assises dans la cendre.
14-Oui, lors du jugement, Tyr et Sidon seront traités avec moins de rigueur que vous.
15-Et toi, Capharnaüm, seras-tu élevée jusqu'au ciel? Tu descendras jusqu'au séjour des morts.

16-Qui vous écoute m'écoute, et qui vous repousse me repousse; mais qui me repousse repousse celui qui m'a envoyé.

17-Les soixante-douze disciples revinrent dans la joie, disant: "Seigneur, même les démons nous sont soumis en ton nom."
18-Jésus leur dit: "Je voyais Satan tomber du ciel comme l'éclair.
19-Voici, je vous ai donné le pouvoir de fouler aux pieds serpents et scorpions, et toute la puissance de l'ennemi, et rien ne pourra vous nuire.
20-Pourtant ne vous réjouissez pas de ce que les esprits vous sont soumis, mais réjouissez-vous de ce que vos noms sont inscrits dans les cieux."

Les petits; le Père et le Fils

21-À l'instant même, il exulta sous l'action de l'Esprit Saint et dit: "Je te loue, Père, Seigneur du ciel et de la terre, d'avoir caché cela aux sages et aux intelligents et de l'avoir révélé aux tout petits. Oui, Père, c'est ainsi que tu en as disposé dans ta bienveillance.
22-Tout m'a été remis par mon Père, et nul ne connaît qui est le Fils, si ce n'est le Père, ni qui est le Père si ce n'est le Fils et celui à qui le Fils veut bien le révéler."

Le bonheur des disciples

23-Puis il se tourna vers les disciples et leur dit en particulier: "Heureux les yeux qui voient ce que vous voyez!
24-Car je vous le déclare, beaucoup de prophètes, beaucoup de rois ont voulu voir ce que vous voyez et ne l'on pas vu, entendre ce que vous entendez et ne l'ont pas entendu."

L'Amour pour Dieu et pour le prochain

25-Et voici qu'un légiste se leva et lui dit, pour le mettre à l'épreuve: "Maître, que dois-je faire pour recevoir en partage la vie éternelle?"
26-Jésus lui dit: "Dans la Loi qu'est-il écrit? Comment lis-tu?"
27-Il lui répondit: "Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton coeur, de toute ton âme, de toute ta force, et de toute ta pensée et ton prochain comme toi même."
28-Jésus lui dit: "Tu as bien répondu. Fais cela et tu auras la vie."

La parabole du bon Samaritain

29-Mais lui, voulant montrer sa justice, dit à Jésus: "Et qui est mon prochain?"
30-Jésus reprit: "Un homme descendait de Jérusalem à Jéricho, il tomba sur des bandits qui, l'ayant dépouillé et roué de coups, s'en allèrent, le laissant à moitié mort.
31-Il se trouva qu'un prêtre descendait par ce chemin; il vit l'homme et passa à bonne distance.
32-Un lévite de même arriva en ce lieu; il vit l'homme et passa à bonne distance.
33-Mais un Samaritain qui était en voyage arriva près de l'homme: il le vit et fut pris de pitié.
34-Il s'approcha, banda ses plaies en y versant de l'huile et du vin, le chargea sur sa propre monture, le conduisit à une auberge et prit soin de lui.
35-Le lendemain, tirant deux pièces d'argent, il les donna à l'aubergiste et lui dit: "Prends soin de lui, et si tu dépenses quelque chose de plus, c'est moi qui te le rembourserai quand je repasserai".
36-Lequel des trois, à ton avis, s'est montré le prochain de l'homme qui était tombé sur les bandits?"
37-Le légiste répondit: "C'est celui qui a fait preuve de bonté envers lui." Jésus dit: "Va et, toi aussi, fais de même."

Jésus est reçu chez Marthe et Marie

38-Comme ils étaient en route, il entra dans un village et une femme du nom de Marthe le reçut dans sa maison.
39-Elle avait une soeur nommée Marie qui, s'étant assise aux pieds du Seigneur, écoutait sa parole.
40-Marthe s'affairait à un service compliqué. Elle survint et dit: "Seigneur, cela ne te fait rien que ma soeur m'ait laissée seule à faire le service? Dis-lui donc de m'aider."
41-Le Seigneur lui répondit: "Marthe, Marthe, tu t'inquiètes et t'agites pour bien des choses.
42-Une seule est nécessaire. C'est bien Marie qui a choisi la meilleure part; elle ne lui sera pas enlevée."

Chapitre 11

La prière des disciples: Le Notre Père

1-Il était un jour quelque part en prière. Quand il eut fini, un de ses disciples lui dit: "Seigneur, apprends-nous à prier, comme Jean l'a appris à ses disciples."
2-Il leur dit: "Quand vous priez, dites:

Père,
Fais-toi reconnaître comme Dieu,
Fais venir ton règne,
3-Donne-nous le pain dont nous avons besoin pour chaque jour,
4-Pardonne-nous nos péchés, car nous-mêmes nous pardonnons à tous ceux qui ont des torts envers nous,
Et ne nous expose pas à la tentation."

La parabole de l'ami qui se laisse fléchir

5-Jésus leur dit encore: "Si l'un de vous a un ami et qu'il aille le trouver au milieu de la nuit pour lui dire: "Mon ami, prête-moi trois pains,
6-parce qu'un de mes amis m'est arrivé de voyage et je n'ai rien à lui offrir",
7-et si l'autre, de l'intérieur, lui répond: "Ne m'ennuie pas! Maintenant la porte est fermée; mes enfants et moi nous sommes couchés; je ne puis me lever pour te donner du pain",
8-je vous le déclare: même s'il ne se lève pas pour lui en donner parce qu'il est son ami, eh bien, parce que l'autre est sans vergogne il se lèvera pour lui donner tout ce qu'il faut.

Demandez, frappez à la porte, cherchez

9-Eh bien, moi je vous dis: Demandez, on vous donnera; cherchez, vous trouverez; frappez, on vous ouvrira.
10-En effet quiconque demande reçoit, qui cherche trouve, et à qui frappe on ouvrira.
11-Quel père parmi vous, si son fils lui demande un poisson, lui donnera un serpent au lieu de poisson?
12-Ou encore s'il demande un oeuf, lui donnera-t-il un scorpion?
13-Si donc vous, qui êtes mauvais, savez donner de bonnes choses à vos enfants, combien plus le Père céleste donnera-t-il l'Esprit Saint à ceux qui le lui demandent."

Jésus a-t-il partie liée avec Satan?

14-Il chassait un démon muet. Or, une fois le démon sorti, le muet se mit à parler et les foules s'émerveillèrent.
15-Mais quelques-uns d'entre eux dirent: "C'est par Béelzéboul, le chef des démons, qu'il chasse les démons."
16-D'autres, pour le mettre à l'épreuve, réclamaient de lui un signe qui vienne du ciel.

17-Mais lui, connaissant leurs réflexions, leur dit: "Tout royaume divisé contre lui-même court à la ruine et les maisons s'y écroulent l'une sur l'autre.
18-Si Satan aussi est divisé contre lui-même, comment son royaume se maintiendra-t-il?... puisque vous dites que c'est par Béelzéboul que je chasse les démons.
19-Et si c'est par Béelzéboul que moi, je chasse les démons, vos disciples, par qui les chassent-ils? Ils seront donc eux-mêmes vos juges.
20-Mais si c'est par le doigt de Dieu que je chasse les démons, alors le règne de Dieu vient de vous atteindre.
21-Quand l'homme fort avec ses armes garde son palais, ce qui lui appartient est en sécurité.
22-Mais que survienne un plus fort qui triomphe de lui, il lui prend tout l'armement en quoi il mettait sa confiance, et il distribue ses dépouilles.
23-Qui n'est pas avec moi est contre moi et qui ne rassemble pas avec moi disperse.

Le retour en force de l'esprit impur

24-Lorsque l'esprit impur est sorti d'un homme, il parcourt les régions arides en quête de repos; comme il n'en trouve pas, il se dit: "Je vais retourner dans mon logis, d'où je suis sorti".
25-À son arrivée, il le trouve balayé et mis en ordre.
26-Alors il va prendre sept autres esprits plus mauvais que lui; ils y entrent et s'y installent; et le dernier état de cet homme devient pire que le premier."

Heureux ceux qui écoutent

27-Or, comme il disait cela, une femme éleva la voix du milieu de la foule et lui dit: "Heureuse celle qui t'a porté et allaité!"
28-Mais lui, il dit: "Heureux plutôt ceux qui écoutent la parole de Dieu et qui l'observent!"

Le signe de Jonas et le Fils de l'homme

29-Comme les foules s'amassaient, il se mit à dire: "Cette génération est une génération mauvaise; elle demande un signe! En fait de signe, il ne lui en sera pas donné d'autre que le signe de Jonas.
30-Car, de même que Jonas fut un signe pour les gens de Ninive, de même aussi le Fils de l'homme en sera un pour cette génération.
31-Lors du jugement, la reine du Midi se lèvera, avec les hommes de cette génération et elle les condamnera, car elle est venue du bout du monde pour écouter la sagesse de Salomon; eh bien, ici il y a plus que Salomon.
32-Lors du jugement, les hommes de Ninive se lèveront avec cette génération et ils la condamneront, car ils se sont convertis à la prédication de Jonas; eh bien, ici il y a plus que Jonas.

La lumière de la lampe

33-Personne n'allume une lampe pour la mettre dans une cachette, mais on la met sur son support, pour que ceux qui entrent voient la clarté.

34-La lampe de ton corps, c'est l'oeil. Quand ton oeil est sain, ton corps tout entier est aussi dans la lumière; mais si ton oeil est malade, ton corps aussi est dans les ténèbres.
35-Examine donc si la lumière qui est en toi n'est pas ténèbres.
36-Si donc ton corps est tout entier dans la lumière, sans aucune part de ténèbres, il sera dans la lumière tout entier comme lorsque la lampe t'illumine de son éclat."

Malheureux pharisiens et légistes!

37-Comme il parlait, un pharisien l'invita à déjeuner chez lui. Il entra et se mit à table.
38-Le pharisien fut étonné en voyant qu'il n'avait pas d'abord fait une ablution avant de déjeuner.

39-Le Seigneur lui dit: "Maintenant vous, les pharisiens, c'est l'extérieur de la coupe et du plat que vous purifiez, mais votre intérieur est rempli de rapacité et de méchanceté.
40-Insensés! Est-ce que celui qui a fait l'extérieur n'a pas fait aussi l'intérieur?
41-Donnez plutôt en aumône ce qui est dedans, et alors tout sera pur pour vous.

42-Mais malheureux êtes-vous, pharisiens, vous qui versez la dîme de la menthe, de la rue et de tout ce qui pousse dans le jardin, et qui laissez de côté la justice et l'amour de Dieu. C'est ceci qu'il fallait faire, sans négliger cela.
43-Malheureux êtes-vous, pharisiens, vous qui aimez le premier siège dans les synagogues et les salutations sur les places publiques.
44-Malheureux, vous qui êtes comme ces tombes que rien ne signale et sur lesquelles on marche sans le savoir."

45-Alors un des légistes dit à Jésus: "Maître, en parlant de la sorte, c'est nous aussi que tu insultes."
46-Il répondit: "Vous aussi, légistes, vous êtes malheureux, vous qui chargez les hommes de fardeaux accablants, et qui ne touchez pas vous-mêmes d'un seul de vos doigts à ces fardeaux.
47-Malheureux, vous qui bâtissez les tombeaux des prophètes, alors que ce sont vos pères qui les ont tués.
48-Ainsi vous témoignez que vous êtes d'accord avec les actes de vos pères, puisque, eux, ils ont tué les prophètes et vous, vous bâtissez leurs tombeaux.
49-C'est pourquoi la Sagesse de Dieu elle-même a dit: je leur enverrai des prophètes et des apôtres; ils en tueront et persécuteront
50-afin qu'il soit demandé compte à cette génération du sang de tous les prophètes qui a été versé depuis la fondation du monde,
51-depuis le sang d'Abel jusqu'au sang de Zacharie qui a péri entre l'autel et le sanctuaire. Oui, je vous le déclare, il en sera demandé compte à cette génération.
52-Malheureux êtes-vous, légistes, vous qui avez pris la clé de la connaissance: vous n'êtes pas entrés vous-mêmes, et ceux qui voulaient entrer, vous les en avez empêchés."

53-Quand il fut sorti de là, les scribes et les pharisiens se mirent à s'acharner contre lui et à lui arracher des réponses sur quantité de sujets,
54-lui tendant des pièges pour s'emparer d'un de ses propos.

Chapitre 12

Ceux qui se déclareront pour Jésus

1-Là-dessus, comme la foule était assemblée par milliers, au point qu'on s'écrasait, il commença par dire à ses disciples: "Avant tout, gardez-vous du levain des pharisiens, la fausseté.
2-Rien n'est voilé qui ne sera dévoilé, rien n'est secret qui ne sera connu.
3-Parce que tout ce que vous avez dit dans l'ombre sera entendu au grand jour; et ce que vous avez dit à l'oreille dans la cave sera proclamé sur les terrasses.
4-Je vous le dis à vous, mes amis: Ne craignez pas ceux qui tuent le corps et qui, après cela, ne peuvent rien faire de plus.
5-Je vais vous montrer qui vous devez craindre: craignez celui qui, après avoir tué, a le pouvoir de jeter dans la géhenne. Oui, je vous le déclare, c'est Celui-là que vous devez craindre.
6-Est-ce que l'on ne vend pas cinq moineaux pour deux sous? Pourtant pas un d'entre eux n'est oublié de Dieu.
7-Bien plus, même vos cheveux sont tous comptés. Soyez sans crainte, vous valez mieux que tous les moineaux.
8-Je vous le dis: quiconque se déclarera pour moi devant les hommes, le Fils de l'homme aussi se déclarera pour lui devant les anges de Dieu.
9-Mais celui qui m'aura renié par devant les hommes sera renié par devant les anges de Dieu.
10-Quiconque dira une parole contre le Fils de l'homme, cela lui sera pardonné; mais qui aura blasphémé contre le Saint-Esprit, cela ne lui sera pas pardonné.
11-Lorsqu'on vous amènera devant les synagogues, les chefs et les autorités, ne vous inquiétez pas de savoir comment vous défendre et que dire.
12-Car le Saint-Esprit vous enseignera à l'heure même ce qu'il faut dire."

Jésus refuse d'arbitrer un partage

13-Du milieu de la foule, quelqu'un dit à Jésus: "Maître, dis à mon frère de partager avec moi notre héritage."
14-Jésus lui dit: "Qui m'a établi pour être votre juge ou pour faire vos partages?"
15-Et il leur dit: "Attention! Gardez-vous de toute avidité; ce n'est pas du fait qu'un homme est riche qu'il a sa vie garantie par ses biens."

La parabole du riche insensé

16-Et il leur dit une parabole: "Il y avait un homme riche dont la terre avait bien rapporté.
17-Et il se demandait: "Que vais-je faire? car je n'ai pas où rassembler ma récolte".
18-Puis il se dit: "Voici ce que je vais faire: je vais démolir mes greniers, j'en bâtirai de plus grands et j'y rassemblerai tout mon blé et mes biens".
19-Et je me dirai à moi-même: "Te voilà avec quantité de biens en réserve pour de longues années; repose-toi, mange, bois, fais bombance".
20-Mais Dieu lui dit: "Insensé, cette nuit même on te redemande ta vie, et ce que tu as préparé, qui donc l'aura?"
21-Voilà ce qui arrive à celui qui amasse un trésor pour lui-même au lieu de s'enrichir auprès de Dieu."

Ce qui doit préoccuper les disciples

22-Jésus dit à ses disciples : "Voilà pourquoi je vous dis : Ne vous inquiétez pas pour votre vie de ce que vous mangerez, ni pour votre corps de quoi vous le vêtirez.
23-Car la vie est plus que la nourriture, et le corps plus que le vêtement.
24-Observez les corbeaux : ils ne sèment ni ne moissonnent, ils n'ont ni cellier ni grenier ; et Dieu les nourrit. Combien plus valez-vous que les oiseaux !
25-Et qui d'entre vous peut par son inquiétude prolonger tant soit peu son existence ?
26-Si donc vous êtes sans pouvoir même pour si peu, pourquoi vous inquiéter pour tout le reste ?
27-Observez les lis : ils ne filent ni ne tissent et, je vous le dis : Salomon lui-même, dans toute sa gloire, n'a jamais été vêtu comme l'un d'eux.
28-Si Dieu habille ainsi en pleins champs l'herbe qui est là aujourd'hui et qui demain sera jetée au feu, combien plus le fera-t-il pour vous, gens de peu de foi.
29-Et vous, ne cherchez pas ce que vous mangerez ni ce que vous boirez, et ne vous tourmentez pas.
30-Tout cela, les païens de ce monde le recherchent sans répit, mais vous, votre Père sait que vous en avez besoin.
31-Cherchez plutôt son royaume, et cela vous sera donné par surcroît.
32-Sois sans crainte, petit troupeau, car votre Père a trouvé bon de vous donner le Royaume.

Un trésor dans les cieux

33-Vendez ce que vous possédez et donnez-le en aumône. Faites-vous des bourses inusables, un trésor inaltérable dans les cieux; là ni voleur n'approche, ni mite ne détruit.
34-Car, où est votre trésor, là aussi sera votre coeur.

Trois paraboles sur la vigilance

35-Restez en tenue de travail et gardez vos lampes allumées.
36-Et soyez comme des gens qui attendent leur maître à son retour des noces, afin de lui ouvrir dès qu'il arrivera et frappera.
37-Heureux ces serviteurs que le maître à son arrivée trouvera en train de veiller. En vérité, je vous le déclare, il prendra la tenue de travail, les fera mettre à table et passera pour les servir.
38-Et si c'est à la deuxième veille qu'il arrive, ou à la troisième, et qu'il trouve cet accueil, heureux sont-ils!

39-Vous le savez: si le maître de maison connaissait l'heure à laquelle le voleur va venir, il ne laisserait pas percer le mur de sa maison.
40-Vous aussi tenez-vous prêts, car c'est à l'heure que vous ignorez que le Fils de l'homme va venir."

41-Pierre dit alors: "Seigneur, est-ce pour nous que tu dis cette parabole ou bien pour tout le monde?"
42-Le Seigneur lui dit: "Quel est donc l'intendant fidèle, avisé, que le maître établira sur sa domesticité pour distribuer en temps voulu les rations de blé?
43-Heureux ce serviteur, que son maître en arrivant trouvera en train de faire ce travail!
44-Vraiment, je vous le déclare, il l'établira sur tous ses biens.
45-Mais si ce serviteur se dit en son coeur: "Mon maître tarde à venir" et qu'il se mette à battre les garçons et les filles de service, à manger, à boire et à s'enivrer,
46-le maître de ce serviteur arrivera au jour qu'il n'attend pas et à l'heure qu'il ne sait pas: il le chassera et lui fera partager le sort des infidèles.

47-Ce serviteur qui connaissait la volonté de son maître et qui pourtant n'a rien préparé ni fait selon cette volonté recevra bien des coups;
48-celui qui ne la connaissait pas et qui a fait de quoi mériter des coups en recevra peu. À qui l'on a beaucoup donné, on redemandera beaucoup; à qui l'on a beaucoup confié, on réclamera davantage.

Pourquoi Jésus est venu

49-C'est un feu que je suis venu apporter sur la terre, et comme je voudrais qu'il soit déjà allumé!
50-C'est un baptême que j'ai à recevoir, et comme cela me pèse jusqu'à ce qu'il soit accompli!

51-Pensez-vous que ce soit la paix que je suis venu mettre sur la terre? Non, je vous le dis, mais plutôt la division.
52-Car désormais, s'il y a cinq personnes dans une maison, elles seront divisées: trois contre deux et deux contre trois.
53-On se divisera père contre fils et fils contre père, mère contre fille et fille contre mère, belle-mère contre belle-fille et belle-fille contre belle-mère."

Reconnaître les signes du temps présent

54-Il dit encore aux foules: "Quand vous voyez un nuage se lever au couchant vous dites aussitôt: "La pluie vient" et c'est ce qui arrive.
55-Et quand vous voyez souffler le vent du midi vous dites: "Il va faire une chaleur accablante", et c'est ce qui arrive.
56-Et quand vous savez reconnaître l'aspect de la terre et du ciel, et le temps présent, comment ne savez-vous pas le reconnaître?

Avant d'être devant le juge

57-Pourquoi aussi ne jugez-vous pas par vous-mêmes de ce qui est juste?
58-Ainsi, quand tu vas avec ton adversaire devant le magistrat, tâche de te dégager de lui en chemin, de peur qu'il ne te traîne devant le juge, que le juge ne te livre au garde et que le garde ne te jette en prison.
59-Je te le déclare: "Tu n'en sortiras pas tant que tu n'auras pas payé jusqu'au dernier centime"."

Chapitre 13

Les Galiléens massacrés par Pilate

1-À ce moment survinrent des gens qui lui rapportèrent l'affaire des Galiléens dont Pilate avait mêlé le sang à celui de leurs sacrifices.
2-Il leur répondit: "Pensez-vous que ces Galiléens étaient de plus grands pécheurs que tous les autres Galiléens pour avoir subi un tel sort?
3-Non, je vous le dis, mais si vous ne vous convertissez pas, vous périrez tous de même.

4-Et ces dix-huit personnes sur lesquelles est tombée la tour à Siloé, et qu'elle a tuées, pensez-vous qu'elles étaient plus coupables que tous les autres habitants de Jérusalem?
5-Non, je vous le dis, mais si vous ne vous convertissez pas, vous périrez tous de la même manière."

La parabole du figuier stérile

6-Et il dit cette parabole: "Un homme avait un figuier planté dans sa vigne. Il vint y chercher du fruit et n'en trouva pas.
7-Il dit alors au vigneron: "Voilà trois ans que je viens chercher du fruit sur ce figuier et je n'en trouve pas. Coupe-le. Pourquoi faut-il encore qu'il épuise la terre?"
8-Mais l'autre lui répond: "Maître, laisse-le encore cette année, le temps que je bêche tout autour et que je mette du fumier.
9-Peut-être donnera-t-il du fruit à l'avenir. Sinon, tu le couperas"."

Une guérison, un jour de sabbat

10-Jésus était en train d'enseigner dans une synagogue un jour de sabbat.
11-Il y avait là une femme possédée d'un esprit qui la rendait infirme depuis dix-huit ans; elle était toute courbée et ne pouvait se redresser complètement.
12-En la voyant, Jésus lui adressa la parole et lui dit: "Femme, te voilà libérée de ton infirmité."
13-Il lui imposa les mains: aussitôt elle redevint droite et se mit à rendre gloire à Dieu.

14-Le chef de la synagogue, indigné de ce que Jésus ait fait une guérison le jour du sabbat, prit la parole et dit à la foule: "Il y a six jours pour travailler. C'est donc ces jours-là qu'il faut venir pour vous faire guérir, et pas le jour du sabbat."
15-Le Seigneur lui répondit: "Esprits pervertis, est-ce que le jour du sabbat chacun de vous ne détache pas de la mangeoire son boeuf ou son âne pour le mener boire?
16-Et cette femme, fille d'Abraham, que Satan a liée voici dix-huit ans, n'est-ce pas le jour du sabbat qu'il fallait la détacher de ce lien?"
17-À ces paroles, tous ses adversaires étaient couverts de honte, et toute la foule se réjouissait de toutes les merveilles qu'il faisait.

Parabole de la graine de moutarde

18-Il dit alors: "À quoi est comparable le royaume de Dieu? À quoi le comparerai-je?
19-Il est comparable à une graine de moutarde qu'un homme plante dans son jardin. Elle pousse, elle devient un arbre, et les oiseaux du ciel font leurs nids dans ses branches."

Parabole du levain

20-Il dit encore: "À quoi comparerai-je le royaume de Dieu?
21-Il est comparable à du levain qu'une femme prend et enfouit dans trois mesures de farine, si bien que toute la masse lève."

L'entrée dans le Royaume de Dieu

22-Il passait par villes et villages, enseignant et faisant route vers Jérusalem.

23-Quelqu'un lui dit: "Seigneur, n'y aura-t-il que peu de gens qui seront sauvés?" Il leur dit alors:
24-"Efforcez-vous d'entrer par la porte étroite, car beaucoup, je vous le dis, chercheront à entrer et ne le pourront pas.

25-Après que le maître de maison se sera levé et aura fermé la porte, quand, restés dehors, vous commencerez à frapper à la porte en disant: "Seigneur, ouvre-nous" et qu'il vous répondra: "Vous, je ne sais d'où vous êtes",

26-alors vous vous mettrez à dire: "Nous avons mangé et bu devant toi, et c'est sur nos places que tu as enseigné";
27-et il vous dira: "Je ne sais pas d'où vous êtes. Éloignez-vous de moi, vous tous qui faites le mal".

28-Il y aura les pleurs et les grincements de dents, quand vous verrez Abraham, Isaac et Jacob, ainsi que tous les prophètes dans le royaume de Dieu, et vous jetés dehors.
29-Alors il en viendra du levant et du couchant, du nord et du midi, pour prendre place au festin dans le royaume de Dieu.

30-Et ainsi, il y a des derniers qui seront premiers et il y a des premiers qui seront derniers."

Jésus fait face à la mort

31-À cet instant, quelques pharisiens s'approchèrent et lui dirent: "Va-t-en, pars d'ici, car Hérode veut te faire mourir."
32-Il leur dit: "Allez dire à ce renard: Voici, je chasse les démons et j'accomplis des guérisons aujourd'hui et demain, et le troisième jour c'est fini.
33-Mais il me faut poursuivre ma route aujourd'hui et demain et le jour suivant, car il n'est pas possible qu'un prophète périsse hors de Jérusalem.

Complainte sur Jérusalem

34-Jérusalem, Jérusalem, toi qui tues les prophètes et lapides ceux qui te sont envoyés, que de fois j'ai voulu rassembler tes enfants comme une poule rassemble sa couvée sous ses ailes, et vous n'avez pas voulu.
35-Eh bien, elle va vous être abandonnée, votre maison. Et je vous le dis, vous ne me verrez plus jusqu'à ce que vienne le temps où vous direz: Béni soit, au nom du Seigneur, Celui qui vient."

Chapitre 14

Encore une guérison le jour de sabbat

1-Or Jésus était entré chez un des chefs des pharisiens un jour de sabbat pour y prendre un repas; ils l'observaient,
2-et justement un hydropique se trouvait devant lui.
3-Jésus prit la parole et dit aux légistes et aux pharisiens: "Est-il permis ou non de guérir un malade le jour du sabbat?"
4-Mais ils gardèrent le silence. Alors Jésus, prenant le malade, le guérit et le renvoya.
5-Puis il leur dit: "Lequel d'entre vous, si son fils ou son boeuf tombe dans un puits, ne le hissera pas aussitôt en plein jour de sabbat?"
6-Et ils ne purent rien répondre à cela.

Choisir la dernière place

7-Jésus dit aux invités une parabole, parce qu'il remarquait qu'ils choisissaient les premières places; il leur dit:
8-"Quand tu es invité à des noces, ne va pas te mettre à la première place, de peur qu'on ait invité quelqu'un de plus important que toi,
9-et que celui qui vous a invités, toi et lui, ne vienne te dire: "Cède-lui la place"; alors tu irais tout confus prendre la dernière place.
10-Au contraire, quand tu es invité, va te mettre à la dernière place, afin qu'à son arrivée celui qui t'a invité te dise: "Mon ami, avance plus haut". Alors ce sera pour toi un honneur devant tous ceux qui seront à table avec toi.
11-Car tout homme qui s'élève sera abaissé et celui qui s'abaisse sera élevé."

Inviter ceux qui n'ont rien à rendre

12-Il dit aussi à celui qui l'avait invité: "Quand tu donnes un déjeuner ou un dîner, n'invite pas tes amis, ni tes frères, ni tes parents, ni de riches voisins, sinon eux aussi t'inviteront en retour, et cela te sera rendu.
13-Au contraire, quand tu donnes un festin, invite des pauvres, des estropiés, des boiteux, des aveugles,
14-et tu seras heureux parce qu'ils n'ont pas de quoi te rendre: en effet, cela te sera rendu à la résurrection des justes."

La parabole des invités

15-En entendant ces mots, un des convives dit à Jésus: "Heureux qui prendra part au repas dans le royaume de Dieu!"
16-Il lui dit: "Un homme allait donner un grand dîner, et il invita beaucoup de monde.
17-À l'heure du dîner, il envoya son serviteur dire aux invités: "Venez, maintenant c'est prêt".

18-Alors ils se mirent à s'excuser tous de la même façon. Le premier lui dit: "Je viens d'acheter un champ et il faut que j'aille le voir; je t'en prie, excuse-moi".
19-Un autre dit: "Je viens d'acheter cinq paires de boeufs et je pars pour les essayer; je t'en prie, excuse-moi".
20-Un autre dit: "Je viens de me marier, et c'est pour cela que je ne puis venir".
21-À son retour, le serviteur rapporta ces réponses à son maître. Alors, pris de colère, le maître de maison dit à son serviteur: "Va-t-en vite par les places et les rues de la ville, et amène ici les pauvres, les estropiés, les aveugles et les boiteux".
22-Puis le serviteur vint dire: "Maître, on a fait ce que tu as ordonné, et il y a encore de la place".
23-Le maître dit alors au serviteur: "Va-t'en par les routes et les jardins, et force les gens à entrer, afin que ma maison soit remplie.
24-Car, je vous le dis, aucun de ceux qui avaient été invités ne goûtera de mon dîner"."

Évaluer la dépense avant de suivre Jésus

25-De grandes foules faisaient route avec Jésus; il se retourna et leur dit:
26-"Si quelqu'un vient à moi sans me préférer à son père, sa mère, sa femme, ses enfants, ses frères, ses soeurs, et même à sa propre vie, il ne peut être mon disciple.
27-Celui qui ne porte pas sa croix et ne marche pas à ma suite ne peut être mon disciple.

28-En effet, lequel d'entre vous, quand il veut bâtir une tour, ne commence par s'asseoir pour calculer la dépense et juger s'il a de quoi aller jusqu'au bout?
29-Autrement, s'il pose les fondations sans pouvoir terminer, tous ceux qui le verront se mettront à se moquer de lui
30-et diront: "Voilà un homme qui a commencé à bâtir et qui n'a pas pu terminer!"

31-Ou quel roi, quand il part faire la guerre à un autre roi, ne commence par s'asseoir pour considérer s'il est capable, avec dix mille hommes, d'affronter celui qui marche contre lui avec vingt mille?
32-Sinon, pendant que l'autre est encore loin, il envoie une ambassade et demande à faire la paix.

33-De la même façon, quiconque parmi vous ne renonce pas à tout ce qui lui appartient ne peut être mon disciple.

Si le sel devient sans goût

34-Oui, c'est une bonne chose que le sel. Mais si le sel lui-même perd sa saveur, avec quoi la lui rendra-t-on?
35-Il n'est bon ni pour la terre, ni pour le fumier: on le jette dehors. Celui qui a des oreilles pour entendre, qu'il entende."

Chapitre 15

Jésus accueille les rejetés

1-Les collecteurs d'impôts et les pécheurs s'approchaient tous de lui pour l'écouter.
2-Et les pharisiens et les scribes murmuraient; ils disaient: "Cet homme-là fait bon accueil aux pécheurs et mange avec eux!"

La parabole de la brebis retrouvée

3-Alors il leur dit cette parabole:
4-"Lequel d'entre vous, s'il a cent brebis et qu'il en perde une, ne laisse pas les quatre-vingt-dix-neuf autres dans le désert pour aller à la recherche de celle qui est perdue jusqu'à ce qu'il l'ait retrouvée?
5-Et quand il l'a retrouvée, il la charge tout joyeux sur ses épaules,
6-et, de retour à la maison, il réunit ses amis et ses voisins, et leur dit: "Réjouissez-vous avec moi, car je l'ai retrouvée, ma brebis qui était perdue!"
7-Je vous le déclare, c'est ainsi qu'il y aura de la joie dans le ciel, pour un seul pécheur qui se convertit, plus que pour quatre-vingt-dix-neuf justes qui n'ont pas besoin de conversion.

La parabole de la pièce retrouvée

8-"Ou encore, quelle femme, si elle a dix pièces d'argent et qu'elle en perde une, n'allume pas une lampe, ne balaie la maison et ne cherche avec soin jusqu'à ce qu'elle l'ait retrouvée?
9-Et quand elle l'a retrouvée, elle réunit ses amies et ses voisines, et leur dit: "Réjouissez-vous avec moi, car je l'ai retrouvée, la pièce que j'avais perdue!"
10-C'est ainsi, je vous le déclare, qu'il y a de la joie chez les anges de Dieu pour un seul pécheur qui se convertit."

La parabole du fils retrouvé

11-Il dit encore: "Un homme avait deux fils.
12-Le plus jeune dit à son père: "Père, donne-moi la part de bien qui doit me revenir". Et le père leur partagea son avoir.
13-Peu de jours après, le plus jeune fils, ayant tout réalisé, partit pour un pays lointain et il y dissipa son bien dans une vie de désordre.
14-Quand il eut tout dépensé, une grande famine survint dans ce pays, et il commença à se trouver dans l'indigence.
15-Il alla se mettre au service d'un des citoyens de ce pays qui l'envoya dans ses champs garder les porcs.
16-Il aurait bien voulu se remplir le ventre des gousses que mangeaient les porcs, mais personne ne lui en donnait.
17-Rentrant alors en lui-même, il se dit: "Combien d'ouvriers de mon père ont du pain de reste, tandis que moi, ici, je meurs de faim!"
18-Je vais aller vers mon père et je lui dirai: "Père, j'ai péché envers le ciel et contre toi.
19-Je ne mérite plus d'être appelé ton fils. Traite-moi comme un de tes ouvriers".
20-Il alla vers son père. Comme il était encore loin, son père l'aperçut et fut pris de pitié: il courut se jeter à son cou et le couvrit de baisers.
21-Le fils lui dit: "Père, j'ai péché envers le ciel et contre toi. Je ne mérite plus d'être appelé ton fils...".
22-Mais le père dit à ses serviteurs: "Vite, apportez la plus belle robe, et habillez-le; mettez-lui un anneau au doigt, des sandales aux pieds.
23-Amenez le veau gras, tuez-le, mangeons et festoyons,
24-car mon fils que voici était mort et il est revenu à la vie, il était perdu et il est retrouvé".

Et ils se mirent à festoyer.
25-Son fils aîné était aux champs. Quand, à son retour, il approcha de la maison, il entendit de la musique et des danses.
26-Appelant un des serviteurs, il lui demanda ce que c'était.
27-Celui-ci lui dit: "C'est ton frère qui est arrivé, et ton père a tué le veau gras parce qu'il l'a vu revenir en bonne santé".
28-Alors il se mit en colère, et il ne voulait pas entrer. Son père sortit pour l'en prier;
29-mais il répliqua à son père: "Voilà tant d'années que je te sers sans avoir jamais désobéi à tes ordres; et, à moi, tu n'as jamais donné un chevreau pour festoyer avec mes amis.
30-Mais quand ton fils que voici est arrivé, lui qui a mangé ton avoir avec des filles, tu as tué le veau gras pour lui!"
31-Alors le père lui dit: "Mon enfant, toi, tu es toujours avec moi, et tout ce qui est à moi est à toi.
32-Mais il fallait festoyer et se réjouir, parce que ton frère que voici était mort et il est vivant, il était perdu et il est retrouvé"."

Chapitre 16

La parabole du gérant habile

1-Puis Jésus dit à ses disciples: "Un homme riche avait un gérant qui fut accusé devant lui de dilapider ses biens.
2-Il le fit appeler et lui dit: "Qu'est-ce que j'entends dire de toi? Rends les comptes de ta gestion, car désormais tu ne pourras plus gérer mes affaires".
3-Le gérant se dit alors en lui-même: "Que vais-je faire, puisque mon maître me retire la gérance? Bécher? Je n'en ai pas la force. Mendier? J'en ai honte.
4-Je sais ce que je vais faire pour qu'une fois écarté de la gérance, il y ait des gens qui m'accueillent chez eux".
5-Il fit venir alors un par un les débiteurs de son maître et il dit au premier: "Combien dois-tu à mon maître?"
6-Celui-ci répondit: "Cent jarres d'huile". Le gérant lui dit: "Voici ton reçu, vite, assieds-toi et écris cinquante".
7-Il dit ensuite à un autre: "Et toi, combien dois-tu?" Celui-ci répondit: "Cent sacs de blé". Le gérant lui dit: "Voici ton reçu et écris quatre-vingts".
8-Et le maître fit l'éloge du gérant trompeur, parce qu'il avait agi avec habileté. En effet, ceux qui appartiennent à ce monde sont plus habiles vis-à-vis de leurs semblables que ceux qui appartiennent à la lumière.

L'Argent trompeur et le bien véritable

9-Eh bien moi, je vous dis: faites-vous des amis avec l'Argent trompeur pour qu'une fois celui-ci disparu, ces amis vous accueillent dans les demeures éternelles.

10-Celui qui est digne de confiance pour une toute petite affaire est digne de confiance aussi pour une grande; et celui qui est trompeur pour une toute petite affaire est trompeur aussi pour une grande.
11-Si donc vous n'avez pas été dignes de confiance pour l'Argent trompeur, qui vous confiera le bien véritable?
12-Et si vous n'avez pas été dignes de confiance pour ce qui vous est étranger, qui vous donnera ce qui est à vous?

13-Aucun domestique ne peut servir deux maîtres:
ou bien il haïra l'un et aimera l'autre,
ou bien il s'attachera à l'un et méprisera l'autre.

Vous ne pouvez servir Dieu et l'Argent."

La Loi et le Royaume de Dieu

14-Les pharisiens qui aimaient l'argent écoutaient tout cela, et ils ricanaient à son sujet.
15-Jésus leur dit: "Vous, vous montrez votre justice aux yeux des hommes, mais Dieu connaît vos coeurs: ce qui pour les hommes est supérieur est une horreur aux yeux de Dieu.

16-La Loi et les Prophètes vont jusqu'à Jean; depuis lors, la bonne nouvelle du royaume de Dieu est annoncée et tout homme déploie sa force pour y entrer.

17-Le ciel et la terre passeront plus facilement que ne tombera de la Loi une seule virgule.

18-Tout homme qui répudie sa femme et en épouse une autre est adultère; et celui qui épouse une femme répudiée par son mari est adultère.

La parabole du riche et de Lazare

19-Il y avait un homme riche qui s'habillait de pourpre et de linge fin et qui faisait chaque jour de brillants festins.
20-Un pauvre du nom de Lazare gisait couvert d'ulcères au porche de sa demeure.
21-Il aurait bien voulu se rassasier de ce qui tombait de la table du riche; mais c'étaient plutôt les chiens qui venaient lécher ses ulcères.

22-Or le pauvre mourut et fut emporté par les anges au côté d'Abraham; le riche mourut aussi et fut enterré.
23-Au séjour des morts, comme il était à la torture, il leva les yeux et vit de loin Abraham avec Lazare à ses côtés.
24-Alors il s'écria: "Abraham, mon père, aie pitié de moi et envoie Lazare tremper le bout de son doigt dans l'eau pour me rafraîchir la langue, car je souffre le supplice dans ces flammes".
25-Abraham lui dit: "Mon enfant, souviens-toi que tu as reçu ton bonheur durant ta vie, comme Lazare le malheur; et maintenant il trouve ici la consolation, et toi la souffrance.
26-De plus, entre vous et nous, il a été disposé un grand abîme pour que ceux qui voudraient passer d'ici vers vous ne le puissent pas et que, de là non plus, on ne traverse pas vers nous".

27-Le riche dit: "Je te prie alors, père, d'envoyer Lazare dans la maison de mon père,
28-car j'ai cinq frères. Qu'il les avertisse pour qu'ils ne viennent pas, eux aussi, dans ce milieu de torture".
29-Abraham lui dit: "Ils ont Moïse et les prophètes, qu'ils les écoutent".
30-L'autre reprit: "Non, Abraham, mon père, mais si quelqu'un vient à eux de chez les morts, ils se convertiront".
31-Abraham lui dit: "S'ils n'écoutent pas Moïse, ni les prophètes, même si quelqu'un ressuscite des morts, ils ne seront pas convaincus"."

Chapitre 17

Les pièges pour la foi; le pardon; la foi

1-Jésus dit à ses disciples: "Il est inévitable qu'il y ait des causes de chute. Mais malheureux celui par qui la chute arrive.
2-Mieux vaut pour lui qu'on lui attache au cou une meule de moulin et qu'on le jette à la mer et qu'il ne fasse pas tomber un seul de ces petits.
3-Tenez-vous sur vos gardes.

Si ton frère vient à t'offenser, reprends-le; et s'il se repent, pardonne-lui.
4-Et si sept fois le jour il t'offense et que sept fois il revienne à toi en disant: "Je me repens", tu lui pardonneras."

5-Les apôtres dirent au Seigneur: "Augmente en nous la foi."
6-Le Seigneur dit: "Si vraiment vous avez de la foi, gros comme une graine de moutarde, vous diriez à ce sycomore: "Déracine-toi et va te planter dans la mer", et il vous obéirait.

Le Serviteur qui n'a fait que son devoir

7-Lequel d'entre vous, s'il a un serviteur qui laboure ou qui garde les bêtes, lui dira à son retour des champs: "Va vite te mettre à table"?
8-Est-ce qu'il ne lui dira pas plutôt: "Prépare-moi de quoi dîner, mets-toi en tenue pour me servir, le temps que je mange et boive; et après tu mangeras et boiras à ton tour"?
9-A-t-il de la reconnaissance envers ce serviteur parce qu'il a fait ce qui lui était ordonné?
10-De même, vous aussi, quand vous avez fait tout ce qui vous était ordonné, dites: "Nous sommes des serviteurs quelconques. Nous avons fait seulement ce que nous devions faire"."

Jésus guérit dix lépreux

11-Or, comme Jésus faisait route vers Jérusalem, il passa à travers la Samarie et la Galilée.
12-À son entrée dans un village, dix lépreux vinrent à sa rencontre. Ils s'arrêtèrent à distance
13-et élevèrent la voix pour lui dire: "Jésus, maître, aie pitié de nous."
14-Les voyant, Jésus leur dit: "Allez vous montrer aux prêtres." Or, pendant qu'ils y allaient, ils furent purifiés.
15-L'un d'entre eux, voyant qu'il était guéri, revint en rendant gloire à Dieu à pleine voix.
16-Il se jeta le visage contre terre aux pieds de Jésus en lui rendant grâces; or c'était un Samaritain.
17-Alors Jésus dit: "Est-ce que tous les dix n'ont pas été purifiés? Et les neuf autres, où sont-ils?
18-Il ne s'est trouvé parmi eux personne pour revenir rendre gloire à Dieu: il n'y a que cet étranger!"
19-Et il lui dit: "Relève-toi, va. Ta foi t'a sauvé."

La venue du règne de Dieu

20-Les pharisiens lui demandèrent: "Quand donc vient le règne de Dieu?" Il leur répondit: "Le règne de Dieu ne vient pas comme un fait observable.
21-On ne dira pas: "Le voici" ou "Le voilà". En effet, le règne de Dieu est parmi vous."

Le Jour du Fils de l'homme

22-Alors il dit aux disciples: "Des jours vont venir où vous désirerez voir ne fût-ce qu'un seul des jours du Fils de l'homme, et vous ne le verrez pas.

23-On vous dira: "Le voilà, le voici". Ne partez pas, ne vous précipitez pas.
24-En effet, comme l'éclair en jaillissant brille d'un bout à l'autre de l'horizon, ainsi sera le Fils de l'homme lors de son Jour.
25-Mais auparavant il faut qu'il souffre beaucoup et qu'il soit rejeté par cette génération.

26-Et comme il en fut aux jours de Noé, ainsi en sera-t-il aux jours du Fils de l'homme:
27-on mangeait, on buvait, on prenait femme, on prenait mari, jusqu'au jour où Noé entra dans l'arche, alors le déluge vint et les fit tous périr.

28-Ou aussi, comme il en fut aux jours de Lot: on mangeait, on buvait, on achetait, on vendait, on plantait, on bâtissait;
29-mais, le jour où Lot sortit de Sodome, "Dieu fit tomber du ciel une pluie de feu et de soufre" et les fit tous périr.

30-Il en ira de la même manière le Jour où le Fils de l'homme se révélera.
31-Ce Jour-là, celui qui sera sur la terrasse et qui aura ses affaires dans la maison, qu'il ne descende pas les prendre; et de même celui qui sera au champ, qu'il ne revienne pas en arrière.
32-Rappelez-vous la femme de Lot.

33-Qui cherchera à conserver sa vie la perdra et qui la perdra la sauvegardera.
34-Je vous le dis, cette nuit-là, deux hommes seront sur le même lit: l'un sera pris, et l'autre laissé.
35-Deux femmes seront en train de moudre ensemble: l'une sera prise et l'autre laissée."
36-(...)

37-Prenant la parole, les disciples lui demandèrent: "Où donc, Seigneur?" Il leur dit: "Où sera le corps, c'est là que se rassembleront les vautours."

Chapitre 18

Parabole du juge qui se fit prier longtemps

1-Jésus leur dit une parabole sur la nécessité pour eux de prier constamment et de ne pas se décourager.
2-Il leur dit: "Il y avait dans une ville un juge qui n'avait ni crainte de Dieu ni respect des hommes.
3-Et il y avait dans cette ville une veuve qui venait lui dire: "Rends-moi justice contre mon adversaire".
4-Il s'y refusa longtemps. Et puis il se dit: "même si je ne crains pas Dieu ni ne respecte les hommes,
5-eh bien, parce que cette veuve m'ennuie, je vais lui rendre justice, pour qu'elle ne vienne pas sans fin me casser la tête"."

6-Le Seigneur ajouta: "Écoutez bien ce que dit ce juge sans justice.
7-Et Dieu ne ferait pas justice à ses élus qui crient vers lui jour et nuit? Et il les fait attendre!
8-Je vous le déclare: il leur fera justice bien vite. Mais le Fils de l'homme, quand il viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre?"

Le pharisien et le collecteur d'impôts

9-Il dit encore la parabole que voici à certains qui étaient convaincus d'être justes et qui méprisaient tous les autres:
10-"Deux hommes montèrent au Temple pour prier; l'un était pharisien et l'autre collecteur d'impôts.
11-Le pharisien, debout, priait ainsi en lui-même: "Ô Dieu, je te rends grâces de ce que je ne suis pas comme les autres hommes, qui sont voleurs, malfaisants, adultères, ou encore comme ce collecteur d'impôts.
12-Je jeûne deux fois par semaine, je paie la dîme de tout ce que je me procure".
13-Le collecteur d'impôts, se tenant à distance, ne voulait même pas lever les yeux au ciel, mais il se frappait la poitrine en disant: "Mon Dieu, prends pitié du pécheur que je suis."
14-Je vous le déclare: celui-ci redescendit chez lui justifié, et non l'autre, car tout homme qui s'élève sera abaissé, mais celui qui s'abaisse sera élevé."

Jésus et les enfants

15-Des gens lui amenaient même les bébés pour qu'il les touche. Voyant cela, les disciples les rabrouaient.
16-Mais Jésus fit venir à lui les bébés en disant: "Laissez les enfants venir à moi; ne les empêchez pas, car le royaume de Dieu est à ceux qui sont comme eux.
17-En vérité, je vous le déclare, qui n'accueille pas le royaume de Dieu comme un enfant n'y entrera pas."

Jésus et le riche

18-Un notable interrogea Jésus: "Bon maître, que dois-je faire pour recevoir la vie éternelle en partage?"
19-Jésus lui dit: "Pourquoi m'appelles-tu bon? Nul n'est bon que Dieu seul.
20-Tu connais les commandements: tu ne commettras pas d'adultère, tu ne commettras pas de meurtre, tu ne voleras pas, tu ne porteras pas de faux témoignage, honore ton père et ta mère."
21-Le notable répondit: "Tout cela, je l'ai observé dès ma jeunesse."
22-L'ayant entendu, Jésus lui dit: "Une seule chose encore te manque: tout ce que tu as, vends-le, distribue-le aux pauvres et tu auras un trésor dans les cieux; puis viens, suis-moi."
23-Quand il entendit cela, l'homme devint tout triste, car il était très riche.

24-Le voyant, Jésus dit: "Qu'il est difficile à ceux qui ont les richesses de parvenir dans le royaume de Dieu!
25-Oui, il est plus facile à un chameau d'entrer par un trou d'aiguille qu'à un riche d'entrer dans le royaume de Dieu."
26-Les auditeurs dirent: "Alors, qui peut être sauvé?"
27-Et lui répondit: "Ce qui est impossible aux hommes est possible à Dieu."

28-Pierre dit: "Pour nous, laissant nos propres biens, nous t'avons suivi."
29-Il leur répondit: "En vérité, je vous le déclare, personne n'aura laissé maison, femme, frères, parents ou enfants, à cause du royaume de Dieu,
30-qui ne reçoive beaucoup plus en ce temps-ci et, dans le monde à venir, la vie éternelle."

Jésus annonce encore sa mort et sa résurrection

31-Prenant les Douze avec lui, Jésus leur dit: "Voici que nous montons à Jérusalem et que va s'accomplir tout ce que les prophètes ont écrit au sujet du Fils de l'homme.
32-Car il sera livré aux païens, soumis aux moqueries, aux outrages, aux crachats;
33-après l'avoir flagellé, ils le tueront et, le troisième jour, il ressuscitera."
34-Mais eux n'y comprirent rien. Cette parole leur demeurait cachée et ils ne savaient pas ce que Jésus voulait dire.

Jésus guérit un aveugle à Jéricho

35-Or, comme il approchait de Jéricho, un aveugle était assis au bord du chemin, en train de mendier.
36-Ayant entendu passer une foule, il demanda ce que c'était.
37-On lui annonça: "C'est Jésus de Nazareth qui passe."
38-Il s'écria: "Jésus, fils de David, aie pitié de moi!"
39-Ceux qui marchaient en tête le rabrouaient pour qu'il se taise; mais lui criait de plus belle: "Fils de David, aie pitié de moi!"
40-Jésus s'arrêta et commanda qu'on le lui amène: quand il se fut approché, il l'interrogea:
41-"Que veux-tu que je fasse pour toi?" Il répondit: "Seigneur, que je retrouve la vue!"
42-Jésus lui dit: "Retrouve la vue. Ta foi t'a sauvé!"
43-À l'instant même il retrouva la vue et il suivait Jésus en rendant gloire à Dieu. Tout le peuple voyant cela fit monter à Dieu sa louange.

Chapitre 19

Jésus s'invite chez Zachée

1-Entré dans Jéricho, Jésus traversait la ville.
2-Survint un homme appelé Zachée; c'était un chef des collecteurs d'impôts et il était riche.
3-Il cherchait à voir qui était Jésus, et il ne pouvait y parvenir à cause de la foule, parce qu'il était de petite taille.
4-Il courut en avant et monta sur un sycomore afin de voir Jésus qui allait passer par là.
5-Quand Jésus arriva à cet endroit, levant les yeux il lui dit: "Zachée, descends vite: il me faut aujourd'hui demeurer dans ta maison."
6-Vite, Zachée descendit et l'accueillit tout joyeux.
7-Voyant cela, tous murmuraient; ils disaient: "C'est chez un pécheur qu'il est allé loger."
8-Mais Zachée, s'avançant, dit au Seigneur: "Eh bien, Seigneur, je fais don aux pauvres de la moitié de mes biens et, si j'ai fait du tort à quelqu'un je lui rends le quadruple."
9-Alors Jésus dit à son propos: "Aujourd'hui, le salut est venu pour cette maison car lui aussi est un fils d'Abraham.
10-En effet le Fils de l'homme est venu chercher et sauver ce qui était perdu."

La parabole des mines

11-Comme les gens écoutaient ces mots, Jésus ajouta une parabole parce qu'il était près de Jérusalem, et qu'eux se figuraient que le règne de Dieu allait se manifester sur le champ.
12-Il dit donc: "Un homme de haute naissance se rendit dans un pays lointain pour se faire investir de la royauté, et revenir ensuite.
13-Il appela dix de ses serviteurs, leur distribua dix mines et leur dit: "Faites des affaires jusqu'à mon retour".
14-Mais ses concitoyens le haïssaient et ils envoyèrent derrière lui une délégation pour dire: "Nous ne voulons pas qu'il règne sur nous".
15-Or, quand il revint après s'être fait investir de la royauté, il fit appeler devant lui ces serviteurs à qui il avait distribué l'argent, pour savoir quelles affaires chacun avait faites.
16-Le premier se présenta et dit: "Seigneur, ta mine a rapporté dix mines".
17-Il lui dit: "C'est bien, bon serviteur, puisque tu as été fidèle dans une toute petite affaire, reçois autorité sur dix villes".
18-Le second vint et dit: "Ta mine, seigneur, a produit cinq mines".
19-Il dit de même à celui-là: "Toi, sois à la tête de cinq villes".
20-Un autre vint et dit: "Seigneur, voici ta mine, je l'avais mise de côté dans un linge.
21-Car j'avais peur de toi parce que tu es un homme sévère: tu retires ce que tu n'as pas déposé et tu moissonnes ce que tu n'as pas semé".
22-Il lui dit: "C'est d'après tes propres paroles que je vais te juger, mauvais serviteur. Tu savais que je suis un homme sévère, que je retire ce que je n'ai pas déposé et que je moissonne ce que je n'ai pas semé.
23-Alors pourquoi n'as-tu pas mis mon argent à la banque? À mon retour, je l'aurais repris avec un intérêt".
24-Puis il dit à ceux qui étaient là: "Retirez-lui sa mine, et donnez-là à celui qui en a dix".
25-Ils lui dirent: "Seigneur, il a déjà dix mines!"
26---"Je vous le dis: à tout homme qui a, l'on donnera, mais à celui qui n'a pas, même ce qu'il a lui sera retiré.
27-Quant à mes ennemis, ces gens qui ne voulaient pas que je règne sur eux, amenez-les ici, et égorgez-les devant moi"."
28-Sur ces mots, Jésus partit en avant pour monter à Jérusalem.

L'entrée de Jésus à Jérusalem

29-Or, quand il approcha de Bethphagé et de Béthanie, vers le mont dit des Oliviers, il envoya deux disciples
30-en leur disant: "Allez au village qui est en face; en y entrant, vous trouverez un ânon attaché que personne n'a jamais monté. Détachez-le et amenez-le.
31-Et si quelqu'un vous demande: "Pourquoi le détachez-vous?" vous répondrez: "Parce que le Seigneur en a besoin"."
32-Les envoyés partirent et trouvèrent les choses comme Jésus leur avait dit.
33-Comme ils détachaient l'ânon, ses maîtres leur dirent: "Pourquoi détachez-vous cet ânon?"
34-Ils répondirent: "Parce que le Seigneur en a besoin."
35-Ils amenèrent alors la bête à Jésus, puis jetant sur elle leurs vêtements, ils firent monter Jésus;
36-et à mesure qu'il avançait, ils étendaient leurs vêtements sur la route.
37-Déjà il approchait de la descente du mont des Oliviers, quand tous les disciples en masse, remplis de joie, se mirent à louer Dieu à pleine voix pour tous les miracles qu'ils avaient vus.
38-Ils disaient:

"Béni soit Celui qui vient, le roi, au nom du Seigneur!
Paix dans le ciel et gloire au plus haut des cieux!"

39-Quelques pharisiens, du milieu de la foule, dirent à Jésus: "Maître, reprends tes disciples!"
40-Il répondit: "Je vous le dis: si eux se taisent, ce sont les pierres qui crieront."

Jésus pleure sur Jérusalem

41-Quand il approcha de la ville et qu'il l'aperçut, il pleura sur elle.
42-Il disait: "Si toi aussi tu avais su, en ce jour, comment trouver la paix... ! Mais hélas! cela a été caché à tes yeux!
43-Oui, pour toi des jours vont venir où tes ennemis établiront contre toi des ouvrages de siège; ils t'encercleront et te serreront de toutes parts;
44-ils t'écraseront, toi et tes enfants au milieu de toi; et ils ne laisseront pas en toi pierre sur pierre, parce que tu n'as pas reconnu le temps où tu as été visitée."

Jésus chasse les vendeurs du Temple

45-Puis Jésus entra dans le Temple et se mit à chasser ceux qui vendaient.
46-Il leur disait: "Il est écrit: Ma maison sera une maison de prière; mais vous, vous en avez fait une caverne de bandits."
47-Il était chaque jour à enseigner dans le Temple. Les grands prêtres et les scribes cherchaient à le faire périr, et aussi les chefs du peuple;
48-mais ils ne trouvaient pas ce qu'ils pourraient lui faire, car tout le peuple, suspendu à ses lèvres, l'écoutait.

Chapitre 20

L'autorité de Jésus est mise en question

1-Or, un de ces jours-là, comme Jésus enseignait au peuple dans le Temple et annonçait la Bonne Nouvelle, survinrent les grands prêtres et les scribes avec les anciens.
2-Ils lui dirent: "Dis-nous en vertu de quelle autorité tu fais cela, ou quel est celui qui t'a donné cette autorité?"
3-Il leur répondit: "Moi aussi, je vais vous poser une question. Dites-moi:
4-Le baptême de Jean, venait-il du ciel ou des hommes?"
5-Ils réfléchirent entre eux: "Si nous disons: "du ciel", il dira: "Pourquoi n'avez-vous pas cru en lui?"
6-Et si nous disons: "des hommes", tout le peuple nous lapidera, car il est convaincu que Jean était un prophète."
7-Alors ils répondirent qu'ils ne savaient pas d'où il venait.
8-Et Jésus leur dit: "Moi non plus, je ne vous dis pas en vertu de quelle autorité je fais cela."

Parabole des vignerons meurtriers

9-Et il se mit à dire au peuple cette parabole: "Un homme planta une vigne, il la donna en fermage à des vignerons et partit pour longtemps.
10-Le moment venu, il envoya un serviteur aux vignerons pour qu'ils lui donnent sa part du fruit de la vigne; mais les vignerons le renvoyèrent roué de coups et les mains vides.
11-Il recommença en envoyant un autre serviteur; lui aussi, ils le rouèrent de coups, l'insultèrent et le renvoyèrent les mains vides.
12-Il recommença en envoyant un troisième; lui-aussi, ils le blessèrent et le chassèrent.
13-Le maître de la vigne se dit alors: "Que faire? Je vais envoyer mon fils bien-aimé. Lui, ils vont bien le respecter".
14-Mais à la vue du fils, les vignerons firent entre eux ce raisonnement: "C'est l'héritier. Tuons-le pour que l'héritage soit à nous!".
15-Et le jetant hors de la vigne, ils le tuèrent. Que leur fera donc le maître de la vigne?
16-Il viendra, il fera périr ces vignerons et confiera la vigne à d'autres."

À ces mots, ils dirent: "Non, jamais!"
17-Mais Jésus, les regardant en face, leur dit: "Que signifie donc ce texte de l'écriture: La pierre qu'ont rejetée les bâtisseurs, c'est elle qui est devenue la pierre angulaire?
18-Tout homme qui tombe sur cette pierre sera brisé, et celui sur qui elle tombera, elle l'écrasera."

19-Les scribes et les grands prêtres cherchèrent à mettre la main sur lui à l'instant même, mais ils eurent peur du peuple. Ils avaient bien compris que c'était pour eux qu'il avait dit cette parabole.

L'impôt dû à César

20-S'étant postés en observation, ils envoyèrent à Jésus des indicateurs jouant les justes; ils voulaient le prendre en défaut dans ce qu'il dirait, pour le livrer à l'autorité et au pouvoir du gouverneur.
21-Ils lui posèrent cette question: "Maître, nous savons que tu parles et enseignes de façon correcte, que tu es impartial et que tu enseignes les chemins de Dieu selon la vérité.
22-Nous est-il permis oui ou non de payer l'impôt à César?"
23-Pénétrant leur fourberie, Jésus leur dit:
24-"Faites-moi voir une pièce d'argent. De qui porte-t-elle l'effigie et l'inscription?" Ils répondirent: "De César."
25-Il leur dit: "Eh bien, rendez à César ce qui est à César, et à Dieu ce qui est à Dieu."
26-Et ils ne purent le prendre en défaut devant le peuple dans ses propos et, étonnés de sa réponse, ils gardèrent le silence.

Une question sur la résurrection

27-Alors s'approchèrent quelques Sadducéens. Les Sadducéens contestent qu'il y ait une résurrection. Ils lui posèrent cette question:
28-"Maître, Moïse a écrit pour nous: Si un homme a un frère marié qui meurt sans enfants, qu'il épouse la veuve et donne une descendance à son frère.
29-Or il y avait sept frères. Le premier prit femme et mourut sans enfant.
30-Le second,
31-puis le troisième épousèrent la femme, et ainsi tous les sept: ils moururent sans laisser d'enfant.
32-Finalement la femme mourut aussi.
33-Eh bien, cette femme, à la résurrection, duquel d'entre eux sera-t-elle la femme, puisque les sept l'ont eue pour femme?"

34-Jésus leur dit: "Ceux qui appartiennent à ce monde-ci prennent femme ou mari.
35-Mais ceux qui ont été jugés dignes d'avoir part au monde à venir et à la résurrection des morts ne prennent ni femme ni mari.
36-C'est qu'ils ne peuvent plus mourir, car ils sont pareils aux anges: Ils sont fils de Dieu puisqu'ils sont fils de la résurrection.
37-Et que les morts doivent ressusciter, Moïse lui-même l'a indiqué dans le récit du buisson ardent, quant il appelle le Seigneur le Dieu d'Abraham, le Dieu d'Isaac et le Dieu de Jacob.
38-Dieu n'est pas le Dieu des morts, mais des vivants, car tous sont vivants pour lui."
39-Quelques scribes, prenant la parole, dirent: "Maître, tu as bien parlé."
40-Car ils n'osaient plus l'interroger sur rien.

Le Messie et David

41-Il leur dit alors: "Comment peut-on dire que le Messie est fils de David,
42-puisque David lui-même dit au livre des Psaumes: Le Seigneur a dit à mon Seigneur: siège à ma droite,
43-jusqu'à ce que j'aie fait de tes ennemis un escabeau sous tes pieds?
44-Ainsi David l'appelle Seigneur. Alors, comment est-il son fils?"

Jésus met en garde contre les scribes

45-Il dit aux disciples devant tout le peuple qui l'écoutait:
46-"Gardez-vous des scribes qui tiennent à déambuler en grandes robes, et qui aiment les salutations sur les places publiques, les premiers sièges dans les synagogues, les premières places dans les dîners.
47-Eux qui dévorent les biens des veuves et font pour l'apparence de longues prières, ils subiront la plus rigoureuse condamnation."

Chapitre 21

L'offrande de la veuve

1-Levant les yeux, Jésus vit ceux qui mettaient leurs offrandes dans le tronc. C'étaient des riches.
2-Il vit aussi une veuve misérable qui y mettait deux petites pièces,
3-et il dit: "Vraiment, je vous le déclare, cette veuve pauvre a mis plus que tous les autres.
4-Car tous ceux-là ont pris sur leur superflu pour mettre dans les offrandes; mais elle, elle a pris sur sa misère pour mettre tout ce qu'elle avait pour vivre."

Jésus annonce la ruine du Temple

5-Comme quelques-uns parlaient du Temple, de son ornementation de belles pierres et d'ex-voto, Jésus dit:
6-"Ce que vous contemplez, des jours vont venir où il n'en restera pas pierre sur pierre: tout sera détruit."

Les signes annonciateurs de la crise

7-Ils lui demandèrent: "Maître, quand donc cela arrivera-t-il, et quel sera le signe que cela va avoir lieu?"
8-Il dit: "Prenez garde à ne pas vous laisser égarer, car beaucoup viendront en prenant mon nom; ils diront: "C'est moi" et "Le moment est arrivé"; ne les suivez pas.
9-Quand vous entendrez parler de guerres et de soulèvements, ne soyez pas effrayés. Car il faut que cela arrive d'abord, mais ce ne sera pas aussitôt la fin."

10-Alors il leur dit: "On se dressera nation contre nation et royaume contre royaume.
11-Il y aura de grands tremblements de terre et en divers endroits des pestes et des famines, des faits terrifiants venant du ciel et de grands signes.

La persécution, signe par excellence

12-"Mais avant tout cela, on portera la main sur vous et on vous persécutera; on vous livrera aux synagogues, on vous mettra en prison; on vous traînera devant des rois et des gouverneurs à cause de mon nom.
13-Cela vous donnera une occasion de témoignage.
14-Mettez-vous dans l'esprit que vous n'avez pas à préparer votre défense.
15-Car, moi, je vous donnerai un langage et une sagesse que ne pourront contrarier ni contredire aucun de ceux qui seront contre vous.
16-Vous serez livrés même par vos pères et mères, par vos frères, vos parents et vos amis, et ils feront condamner à mort plusieurs d'entre vous.
17-Vous serez haïs de tous à cause de mon nom;
18-mais pas un cheveu de votre tête ne sera perdu.
19-C'est par votre persévérance que vous gagnerez la vie.

La destruction de Jérusalem

20-Quand vous verrez Jérusalem encerclée par les armées, sachez alors que l'heure de sa dévastation est arrivée.
21-Alors, ceux qui seront en Judée, qu'ils fuient dans les montagnes; ceux qui seront à l'intérieur de la ville, qu'ils en sortent; ceux qui seront dans les campagnes, qu'ils n'entrent pas dans la ville!
22-Car ce seront des jours de vengeance où doit s'accomplir tout ce qui est écrit.
23-Malheureuses celles qui seront enceintes et celles qui allaiteront en ces jours-là, car il y aura grande misère dans le pays et colère contre ce peuple.
24-Ils tomberont dévorés par l'épée; ils seront emmenés captifs dans toutes les nations, et Jérusalem sera foulée aux pieds par les nations jusqu'à ce que soit accompli le temps des nations.

La venue du Fils de l'homme

25-"Il y aura des signes dans le soleil, la lune et les étoiles, et sur la terre les nations seront dans l'angoisse, épouvantées par le fracas de la mer et son agitation,
26-tandis que les hommes défailleront de frayeur dans la crainte des malheurs arrivant sur le monde; car les puissances des cieux seront ébranlées.
27-Alors, ils verront le Fils de l'homme venir entouré d'une nuée dans la plénitude de la puissance et de la gloire.
28-Quand ces événements commenceront à se produire, redressez-vous et relevez la tête, car votre délivrance est proche."

L'approche du règne de Dieu

29-Et il leur dit une comparaison: "Voyez le figuier et tous les arbres:
30-dès qu'ils bourgeonnent vous savez de vous-mêmes, à les voir, que déjà l'été est proche.
31-De même, vous aussi, quand vous verrez cela arriver, sachez que le règne de Dieu est proche.
32-En vérité, je vous le déclare, cette génération ne passera pas que tout n'arrive.
33-Le ciel et la terre passeront, mes paroles ne passeront pas.

Exhortation à rester en éveil

34-"Tenez-vous sur vos gardes, de crainte que vos coeurs ne s'alourdissent dans l'ivresse, les beuveries et les soucis de la vie, et que ce jour-là ne tombe sur vous à l'improviste,
35-comme un filet; car il s'abattra sur tous ceux qui se trouvent sur la face de la terre entière.
36-Mais restez éveillés et priez en tout temps pour être jugés dignes d'échapper à tous ces événements à venir et de vous tenir debout devant le Fils de l'homme."

Les derniers jours de liberté pour Jésus

37-Jésus passait le jour dans le Temple à enseigner et il sortait passer la nuit sur le mont dit des Oliviers.
38-Et tout le peuple venait à lui dès l'aurore dans le Temple pour l'écouter.

Chapitre 22

Le complot contre Jésus

1-La fête des Pains sans levain, qu'on appelle Pâque, approchait.
2-Les grands prêtres et les scribes cherchaient la manière de le supprimer car ils craignaient le peuple.
3-Et Satan entra en Judas appelé Iscarioth, qui était du nombre des Douze,
4-et il alla s'entretenir avec les grands prêtres et les chefs des gardes sur la manière de le leur livrer.
5-Eux se réjouirent et convinrent de lui donner de l'argent.
6-Il accepta et se mit à chercher une occasion favorable pour le leur livrer à l'écart de la foule.

Jésus fait préparer la Pâque

7-Vint le jour des Pains sans levain où il fallait immoler la Pâque,
8-Jésus envoya Pierre et Jean en disant: "Allez nous préparer la Pâque, que nous la mangions."
9-Ils lui demandèrent: "Où veux-tu que nous la préparions?"
10-Il leur répondit: "À votre entrée dans la ville, voici que viendra à votre rencontre un homme portant une cruche d'eau. Suivez-le dans la maison où il entrera,
11-et vous direz au propriétaire de cette maison: " le Maître te fait dire: Où est la salle où je vais manger la Pâque avec mes disciples?"
12-Et cet homme vous montrera la pièce du haut, vaste et garnie; c'est là que vous ferez les préparatifs."
13-Ils partirent, trouvèrent tout comme il leur avait dit, et ils préparèrent la Pâque.

Le pain et le vin de la Cène

14-Et quand ce fut l'heure, il se mit à table, et les apôtres avec lui.
15-Et il leur dit: "J'ai tellement désiré manger cette Pâque avec vous avant de souffrir.
16-Car, je vous le déclare, jamais plus je ne la mangerai jusqu'à ce qu'elle soit accomplie dans le royaume de Dieu."
17-Il reçut alors une coupe et après avoir rendu grâce il dit: "Prenez-la et partagez entre vous.
18-Car, je vous le déclare: Je ne boirai plus désormais du fruit de la vigne jusqu'à ce que vienne le règne de Dieu."

19-Puis il prit du pain et après avoir rendu grâce, il le rompit et le leur donna en disant: "Ceci est mon corps donné pour vous. Faites ceci en mémoire de moi."
20-Et pour la coupe, il fit de même après le repas, en disant: "Cette coupe est la nouvelle alliance en mon sang versé pour vous.

Jésus annonce qu'il va être trahi

21-Mais voici: la main de celui qui me livre se sert à cette table avec moi.
22-Car le Fils de l'homme s'en va selon ce qui a été fixé. Mais malheureux cet homme par qui il est livré!"
23-Et ils se mirent à se demander les uns aux autres lequel d'entre eux allait faire cela.

La grandeur de celui qui sert

24-Ils en arrivèrent à se quereller sur celui d'entre eux qui leur semblait le plus grand.
25-Il leur dit: "Les rois des nations agissent avec elles en seigneurs, et ceux qui dominent sur elles se font appeler bienfaiteurs.
26-Pour vous, rien de tel. Mais que le plus grand parmi vous prenne la place du plus jeune, et celui qui commande la place de celui qui sert.
27-Lequel est en effet le plus grand, celui qui est à table ou celui qui sert? N'est-ce pas celui qui est à table? Or, moi, je suis au milieu de vous à la place de celui qui sert.

28-"Vous êtes, vous, ceux qui ont tenu bon avec moi dans mes épreuves.
29-Et moi, je dispose pour vous du royaume comme mon Père en a disposé pour moi:
30-ainsi vous mangerez et boirez à ma table dans mon royaume, et vous siégerez sur des trônes pour juger les douze tribus d'Israël."

Jésus avertit Pierre

31-Le Seigneur dit: "Simon, Simon, Satan vous a réclamés pour vous secouer dans un crible comme on fait pour le blé.
32-Mais moi j'ai prié pour toi, afin que ta foi ne disparaisse pas. Et toi, quand tu seras revenu affermis tes frères."

33-Pierre lui dit: "Seigneur, avec toi, je suis prêt à aller même en prison, même à la mort."
34-Jésus dit: "Je te le déclare, Pierre, le coq ne chantera pas aujourd'hui, que tu n'aies par trois fois nié me connaître."

Le moment d'être équipé et armé

35-Et il leur dit: "Lorsque je vous ai envoyés sans bourse, ni sac, ni sandales, avez-vous manqué de quelque chose?" Ils répondirent: "De rien."
36-Il leur dit: "Maintenant, par contre, celui qui a une bourse, qu'il la prenne; de même celui qui a un sac; et celui qui n'a pas d'épée, qu'il vende son manteau pour en acheter une.
37-Car, je vous le déclare, il faut que s'accomplisse en moi ce texte de l'Écriture: On l'a compté parmi les criminels. Et, de fait, ce qui me concerne va être accompli."
38---"Seigneur, dirent-ils, voici deux épées." Il leur répondit: "C'est assez."

La prière de Jésus au mont des Oliviers

39-Il sortit et se rendit comme d'habitude au mont des Oliviers et les disciples le suivirent.
40-Arrivé sur place, il leur dit: "Priez pour ne pas tomber au pouvoir de la tentation."
41-Et lui s'éloigna d'eux à peu près à la distance d'un jet de pierre; s'étant mis à genoux, il priait disant:
42-"Père, si tu veux écarter de moi cette coupe... Pourtant, que ce ne soit pas ma volonté mais la tienne qui se réalise!"
43-Alors lui apparut du ciel un ange qui le fortifiait.
44-Pris d'angoisse, il priait plus instamment, et sa sueur devint comme des caillots de sang qui tombaient à terre.
45-Quand, après cette prière, il se releva et vint vers les disciples, il les trouva endormis de tristesse;
46-Il leur dit: "Quoi! Vous dormez! Levez-vous et priez afin de ne pas tomber au pouvoir de la tentation!"

L'arrestation de Jésus

47-Il parlait encore quand survint une troupe. Celui qu'on appelait Judas, un des Douze, marchait à sa tête; il s'approcha de Jésus pour lui donner un baiser.
48-Jésus lui dit: "Judas, c'est par un baiser que tu livres le Fils de l'homme!"
49-Voyant ce qui allait se passer, ceux qui entouraient Jésus lui dirent: "Seigneur, frapperons-nous de l'épée?"
50-Et l'un d'eux frappa le serviteur du grand prêtre et lui emporta l'oreille droite.
51-Mais Jésus prit la parole: "Laissez faire, même ceci" dit-il, et lui touchant l'oreille, il le guérit.

52-Jésus dit alors à ceux qui s'étaient portés contre lui, grands prêtres, chefs des gardes du Temple et anciens: "Comme pour un bandit, vous êtes partis avec des épées et des bâtons!
53-Quand j'étais avec vous chaque jour dans le Temple, vous n'avez pas mis la main sur moi; mais c'est maintenant votre heure, c'est le pouvoir des ténèbres."

Pierre renie Jésus

54-Ils se saisirent de lui, l'emmenèrent et le firent entrer dans la maison du grand prêtre. Pierre suivait à distance.
55-Comme ils avaient allumé un grand feu au milieu de la cour et s'étaient assis ensemble, Pierre s'assit au milieu d'eux.

56-Une servante, le voyant assis à la lumière du feu, le fixa du regard et dit: "Celui-là aussi était avec lui."
57-Mais il nia: "Femme, dit-il, je ne le connais pas."
58-Peu après, un autre dit en le voyant: "Toi aussi, tu es des leurs." Pierre répondit: "Je n'en suis pas."
59-Environ une heure plus tard, un autre insistait: "C'est sûr, disait-il, celui-là était avec lui; et puis, il est Galiléen."
60-Pierre répondit: "Je ne sais pas ce que tu veux dire." Et aussitôt, comme il parlait encore, un coq chanta.
61-Le Seigneur, se retournant, posa son regard sur Pierre; et Pierre se rappela la parole du Seigneur qui lui avait dit: "Avant que le coq chante aujourd'hui, tu m'auras renié trois fois."
62-Il sortit et pleura amèrement.

63-Les hommes qui gardaient Jésus se moquaient de lui et le battaient.
64-Ils lui avaient voilé le visage et lui demandaient: "Fais le prophète! qui est-ce qui t'a frappé?"
65-Et ils proféraient contre lui beaucoup d'autres insultes.

Jésus comparaît devant le sanhédrin

66-Lorsqu'il fit jour, le conseil des anciens du peuple, grands prêtres et scribes, se réunit, et ils l'emmenèrent dans leur sanhédrin,
67-et lui dirent: "Si tu es le Messie, dis-le nous." Il leur répondit: "Si je vous le dis, vous ne me croirez pas;
68-et si j'interroge, vous ne répondrez pas.
69-Mais désormais le Fils de l'homme siégera à la droite du Dieu puissant."
70-Ils dirent tous: "Tu es donc le Fils de Dieu!" Il leur répondit: "Vous-mêmes, vous dites que je le suis."
71-Ils dirent alors: "Qu'avons-nous encore besoin de témoignage, puisque nous l'avons entendu nous-mêmes de sa bouche?"

Chapitre 23

Jésus comparaît devant Pilate

1-Et ils se levèrent tous ensemble pour le conduire devant Pilate.
2-Ils se mirent alors à l'accuser en ces termes: "Nous avons trouvé cet homme mettant le trouble dans notre nation: il empêche de payer le tribut à César et se dit Messie, roi."
3-Pilate l'interrogea: "Es-tu le roi des Juifs?" Jésus lui répondit: "C'est toi qui le dis."
4-Pilate dit aux grands prêtres et aux foules: "Je ne trouve rien qui mérite condamnation en cet homme."
5-Mais ils insistaient en disant: "Il soulève le peuple en enseignant par toute la Judée à partir de la Galilée jusqu'ici."

Jésus est envoyé devant Hérode

6-À ces mots, Pilate demanda si l'homme était Galiléen
7-et, apprenant qu'il relevait de l'autorité d'Hérode, il le renvoya à ce dernier qui se trouvait lui aussi à Jérusalem en ces jours-là.
8-À la vue de Jésus, Hérode se réjouit fort, car depuis longtemps il désirait le voir, à cause de ce qu'il entendait dire de lui, et il espérait lui voir faire quelque miracle.
9-Il l'interrogeait avec force paroles, mais Jésus ne lui répondit rien.
10-Les grands prêtres et les scribes étaient là qui l'accusaient avec violence.
11-Hérode en compagnie de ses gardes le traita avec mépris et se moqua de lui; il le revêtit d'un vêtement éclatant et le renvoya à Pilate.
12-Ce jour-là, Hérode et Pilate devinrent amis, eux qui auparavant étaient ennemis.

La décision de Pilate

13-Pilate alors convoqua les grands prêtres, les chefs et le peuple
14-et il leur dit: "Vous m'avez amené cet homme-ci comme détournant le peuple du droit chemin; or, moi qui ai procédé devant vous à l'interrogatoire, je n'ai rien trouvé en cet homme qui mérite condamnation parmi les faits dont vous l'accusez;
15-Hérode non plus, puisqu'il nous l'a renvoyé. Ainsi il n'y a rien qui mérite la mort dans ce qu'il a fait.
16-Je vais donc lui infliger un châtiment et le relâcher."

18-Ils s'écrièrent tous ensemble: "Supprime-le et relâche-nous Barabbas."
19-Ce dernier avait été jeté en prison pour une émeute survenue dans la ville et pour meurtre.
20-De nouveau Pilate s'adressa à eux dans l'intention de relâcher Jésus.
21-Mais eux vociféraient: "Crucifie, crucifie-le."
22-Pour la troisième fois, il leur dit: "Quel mal a donc fait cet homme? Je n'ai rien trouvé en lui qui mérite la mort. Je vais donc lui infliger un châtiment et le relâcher."
23-Mais eux insistaient à grands cris, demandant qu'il fût crucifié, et leurs clameurs allaient croissant.
24-Alors Pilate décida que leur demande serait satisfaite.
25-Il relâcha celui qui avait été jeté en prison pour émeute et meurtre, celui qu'ils demandaient; quant à Jésus, il le livra à leur volonté.

En route vers la mort

26-Comme ils l'emmenaient, ils prirent un certain Simon de Cyrène qui venait de la campagne, et ils le chargèrent de la croix pour la porter derrière Jésus.
27-Il était suivi d'une grande multitude du peuple, entre autres, de femmes qui se frappaient la poitrine et se lamentaient sur lui.
28-Jésus se tourna vers elles et leur dit: "Filles de Jérusalem, ne pleurez pas sur moi, mais pleurez sur vous-mêmes et sur vos enfants.
29-Car voici venir des jours où l'on dira: "Heureuses les femmes stériles et celles qui n'ont pas enfanté ni allaité."
30-Alors on se mettra à dire aux montagnes: "Tombez sur nous", et aux collines: "Cachez-nous."
31-Car si l'on traite ainsi l'arbre vert, qu'en sera-t-il de l'arbre sec?"
32-On en conduisait aussi d'autres, deux malfaiteurs, pour les exécuter avec lui.

Jésus est mis en croix

33-Arrivé au lieu dit "le Crâne", ils l'y crucifièrent ainsi que les deux malfaiteurs, l'un à droite, et l'autre à gauche.
34-Jésus disait: "Père, pardonne-leur car ils ne savent pas ce qu'ils font." Et, pour partager ses vêtements, ils tirèrent au sort.
35-Le peuple restait là à regarder; les chefs, eux, ricanaient; ils disaient: "Il en a sauvé d'autres. Qu'il se sauve lui-même s'il est le Messie de Dieu, l'Élu!"
36-Les soldats aussi se moquèrent de lui: s'approchant pour lui présenter du vinaigre, ils dirent:
37-"Si tu es le roi des Juifs, sauve-toi toi-même."
38-Il y avait aussi une inscription au-dessus de lui: "C'est le roi des Juifs."

39-L'un des malfaiteurs crucifiés l'insultait: "N'es-tu pas le Messie? Sauve-toi toi-même et nous aussi!"
40-Mais l'autre le reprit en disant: "Tu n'as même pas la crainte de Dieu, toi qui subis la même peine!
41-Pour nous, c'est juste: nous recevons ce que nos actes ont mérité; mais lui n'a rien fait de mal."
42-Et il disait: "Jésus, souviens-toi de moi quand tu viendras comme roi."
43-Jésus lui répondit: "En vérité, je te le dis, aujourd'hui, tu seras avec moi dans le paradis."

La mort de Jésus

44-C'était déjà presque midi et il y eut des ténèbres sur toute la terre jusqu'à trois heures,
45-le soleil ayant disparu. Alors le voile du sanctuaire se déchira par le milieu;
46-Jésus poussa un grand cri; il dit: "Père, entre tes mains, je remets mon esprit." Et, sur ces mots, il expira.
47-Voyant ce qui s'était passé, le centurion rendait gloire à Dieu en disant: "Sûrement, cet homme était juste."
48-Et tous les gens qui s'étaient rassemblés pour ce spectacle, à la vue de ce qui s'était passé, s'en retournaient en se frappant la poitrine.
49-Tous ses familiers se tenaient à distance, ainsi que les femmes qui le suivaient depuis la Galilée et qui regardaient.

Le corps de Jésus est mis au tombeau

50-Alors survint un homme du nom de Joseph, membre du conseil, homme bon et juste:
51-il n'avait donné son accord ni à leur dessein, ni à leurs actes. Originaire d'Arimathée, ville juive, il attendait le règne de Dieu.
52-Cet homme alla trouver Pilate et demanda le corps de Jésus.
53-Il le descendit de la croix, l'enveloppa d'un linceul et le déposa dans une tombe taillée dans le roc où personne encore n'avait été mis.
54-C'était un jour de préparation et le sabbat approchait.
55-Les femmes qui l'avaient accompagné depuis la Galilée suivirent Joseph; elles regardèrent le tombeau et comment son corps avait été placé.
56-Puis elles s'en retournèrent et préparèrent aromates et parfums.

Chapitre 24

Au matin du premier jour de la semaine

Durant le sabbat, elles observèrent le repos selon le commandement.

1-Le premier jour de la semaine, de grand matin, elles vinrent à la tombe en portant les aromates qu'elles avaient préparés.
2-Elles trouvèrent la pierre roulée de devant le tombeau.
3-Étant entrées, elles ne trouvèrent pas le corps du Seigneur Jésus.
4-Or, comme elles en étaient déconcertées, voici que deux hommes se présentèrent à elles en vêtements éblouissants.
5-Saisies de crainte, elles baissaient le visage vers la terre quand ils leur dirent: "Pourquoi cherchez-vous le vivant parmi les morts?
6-Il n'est pas ici, il est ressuscité. Rappelez-vous comment il vous a parlé quand il était encore en Galilée;
7-il disait: "Il faut que le Fils de l'homme soit livré aux mains des hommes pécheurs, qu'il soit crucifié et que le troisième jour il ressuscite"."
8-Alors, elles se rappelèrent ses paroles;
9-elles revinrent du tombeau et rapportèrent tout cela aux Onze et à tous les autres.
10-C'étaient Marie de Magdala et Jeanne et Marie de Jacques; leurs autres compagnes le disaient aussi aux apôtres.
11-Aux yeux de ceux-ci ces paroles semblèrent un délire et ils ne croyaient pas ces femmes.
12-Pierre cependant partit et courut au tombeau; en se penchant, il ne voit que les bandelettes, et il s'en alla de son côté en s'étonnant de ce qui était arrivé.

Les disciples d'Emmaüs

13-Et voici que, ce même jour, deux d'entre eux se rendaient à un village du nom d'Emmaüs, à deux heures de marche de Jérusalem.
14-Ils parlaient entre eux de tous ces événements.
15-Or, comme ils parlaient et discutaient ensemble, Jésus lui-même les rejoignit et fit route avec eux;
16-mais leurs yeux étaient empêchés de le reconnaître.

17-Il leur dit: "Quels sont ces propos que vous échangez en marchant?" Alors, ils s'arrêtèrent, l'air sombre.
18-L'un d'eux nommé Cléopas, lui répondit: "Tu es bien le seul à séjourner à Jérusalem qui n'ait pas appris ce qui s'y est passé ces jours-ci!"
19--"Quoi donc?" leur dit-il. Ils lui répondirent: "Ce qui concerne Jésus de Nazareth, qui fut un prophète puissant en action et en parole devant Dieu et devant tout le peuple:
20-Comment nos grands prêtres et nos chefs l'ont livré pour être condamné à mort et l'ont crucifié;
21-et nous, nous espérions qu'il était celui qui allait délivrer Israël. Mais, en plus de tout cela, voici le troisième jour que ces faits se sont passés.
22-Toutefois, quelques femmes qui sont des nôtres nous ont bouleversés: s'étant rendues de grand matin au tombeau,
23-et n'ayant pas trouvé son corps, elles sont venues dire qu'elles ont même eu la vision d'anges qui le déclarent vivant.
24-Quelques-uns de nos compagnons sont allés au tombeau et ce qu'ils ont trouvé était conforme à ce que les femmes avaient dit; mais lui, ils ne l'ont pas vu."

25-Et lui leur dit: "Esprits sans intelligence, coeurs lents à croire tout ce qu'ont déclaré les prophètes!
26-Ne fallait-il pas que le Christ souffrît cela et qu'il entrât dans sa gloire?"
27-Et, commençant par Moïse et par tous les prophètes, il leur expliqua dans toutes les Écritures ce qui le concernait.

28-Ils approchèrent du village où ils se rendaient, et lui, fit mine d'aller plus loin.
29-Ils le pressèrent en disant: "Reste avec nous car le soir vient et la journée déjà est avancée." Et il entra pour rester avec eux.
30-Or, quand il se fut mis à table avec eux, il prit le pain, prononça la bénédiction, le rompit et le leur donna.
31-Alors leurs yeux furent ouverts et ils le reconnurent, puis il leur devint invisible.
32-Et ils se dirent l'un à l'autre: "Notre coeur ne brûlait-il pas en nous tandis qu'il nous parlait en chemin et nous ouvrait les Écritures?"

33-À l'instant même, ils partirent et retournèrent à Jérusalem; ils trouvèrent réunis les Onze et leurs compagnons,
34-qui leur dirent: "C'est bien vrai! Le Seigneur est ressuscité, et il est apparu à Simon."

35-Et eux, racontèrent ce qui s'était passé sur la route et comment ils l'avaient reconnu à la fraction du pain.

Le Ressuscité apparaît aux Onze

36-Comme ils parlaient ainsi, Jésus fut présent au milieu d'eux et il leur dit: "La paix soit avec vous."
37-Effrayés et remplis de crainte, ils pensaient voir un esprit.
38-Et il leur dit: "Quel est ce trouble et pourquoi ces objections s'élèvent-elles dans vos coeurs?
39-Regardez mes mains et mes pieds: C'est bien moi. Touchez-moi, regardez; un esprit n'a ni chair, ni os, comme vous voyez que j'en ai."
40-À ces mots, il leur montra ses mains et ses pieds.
41-Comme, sous l'effet de la joie, ils restaient encore incrédules et comme ils s'étonnaient, il leur dit: "Avez-vous ici de quoi manger ?"
42-Ils lui offrirent un morceau de poisson grillé.
43-Il le prit et mangea sous leurs yeux.

44-Puis il leur dit: "Voici les paroles que je vous ai adressées quand j'étais encore avec vous: il faut que s'accomplisse tout ce qui a été écrit de moi dans la Loi de Moïse, les Prophètes et les Psaumes."
45-Alors il leur ouvrit l'intelligence pour comprendre les Écritures,
46-et il leur dit: "C'est comme il a été écrit: le Christ souffrira et ressuscitera des morts le troisième jour,
47-et on prêchera en son nom la conversion et le pardon des péchés à toutes les nations à commencer par Jérusalem.
48-C'est vous qui en êtes les témoins.
49-Et moi, je vais envoyer sur vous ce que mon Père a promis. Pour vous, demeurez dans la ville jusqu'à ce que vous soyez, d'en haut, revêtus de puissance."

50-Puis il les emmena jusque vers Béthanie et, levant les mains, il les bénit.
51-Or, comme il les bénissait, il se sépara d'eux et fut emporté au ciel.
52-Eux, après s'être prosternés devant lui, retournèrent à Jérusalem pleins de joie,
53-et ils étaient sans cesse dans le Temple à bénir Dieu.


  à l'Évangile dominical

 


Conseil La Nativité de Notre-Dame de Beauport.